Football

L'année 2006 avait bien débuté pour le Standard lors des matches amicaux: trois victoires en autant de rencontres. En match officiel, par contre, l'année nouvelle s'est soldée par deux défaites consécutives, en championnat, puis en Coupe de Belgique. Autant dire que tout le camp rouche espère une victoire, ce soir, face aux Canaris.

«A Saint-Trond, ce n'est jamais facile... Je dirais même que c'est difficile», commente Dominique D'Onofrio. «C'est le déplacement le plus court de la saison: c'est presque un derby et on connaît la rivalité entre Limbourgeois et Liégeois. Il ne faut pas se fier au classement: les Trudonnaires possèdent de très bons joueurs d'expérience.»

Il n'y a qu'à se remémorer la dernière visite des Liégeois au Staaien pour avoir la confirmation que le Standard est en danger: défaite nette et sans bavures, 4-1 (dont un but du «Canari » Mathieu Beda alors qu'Eric Deflandre était déjà suspendu, comme ce soir) !

«Je ne parle pas de sentiment de revanche: ce match s'était disputé dans des circonstances particulières», nuance l'entraîneur du Standard, qui fait allusion aux deux victoires euphoriques (contre Anderlecht en championnat et Parme en Coupe Uefa) qui avaient précédé ce match la saison passée. «On peut jouer trois fois le même match, ce n'est jamais la même chose. Jouons à notre niveau pour ne pas avoir des regrets. Il faut une réaction: les joueurs en sont conscients. Il faut retrouver notre enthousiasme et notre plaisir du premier tour. Nous devons avoir la rage de vaincre car tous les matches seront difficiles.»

Terrains impraticables

Bonne nouvelle, dans ce contexte: Karel Geraerts, qui n'avait pas pu s'entraîner jeudi à cause d'une douleur à l'orteil, s'est entraîné normalement hier matin et peut jouer ce soir. Tout comme Sergio Conceição (malgré une légère douleur au tendon d'Achille) et Milan Rapaic (dont les problèmes d'adducteurs sont oubliés). Ils se sont entraînés normalement, sur le terrain difficile du Bois Saint-Jean. Le terrain du Fémina était gelé et donc impraticable. Tout comme le terrain A... qui n'a toujours pas été réparé depuis le match contre Zulte-Waregem!

© Les Sports 2006