Football

Le Standard ayant décidé d'aller en appel de la décision de la Commission des litiges de l'Union belge de football (URBSFA) qui infligé mardi une défaite par un score de forfait 0-5, un match à huis clos et 5000 euros d'amende au club liégeois à la suite des incidents du match Standard - Zulte Waregem, le Standard et le Essevee se retrouvent provisoirement avec un match de moins au classement du championnat, a indiqué la Pro League mercredi. "Étant donné qu'il s'agit d'une décision de la Commission des Litiges réunie en Chambre Extraordinaire, la procédure d'appel doit se faire devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS). Cette procédure est suspensive", précise la Pro League.

Concrètement, cela signifie que la décision de la Commission des litiges ne prend provisoirement pas effet. Pour le moment, Zulte Waregem et le Standard auront tous deux un match de moins au classement de la Jupiler Pro League. La situation restera inchangée jusqu'à ce que la décision définitive tombe.

Les faits de match, tels que les cartes jaunes, les buts, etc., qui ont été introduits sur la feuille de match sont maintenus, indépendamment de la décision. Cela signifie donc que si un score de 0-5 était attribué, les goals marqués par Theo Bongonda, James Troisi (Zulte Waregem) et Paul José Mpoku (Standard) resteront valables et compteront pour le Taureau d'Or (classement des buteurs). Les sept cartes jaunes sont elles aussi comptabilisées.