Football

Après avoir résisté en 1ère période, les Rouches ont pris l'eau face à des Espagnols largement supérieurs.

Après Ajax, un morceau trop indigeste pour lui, en phase préliminaire de la Ligue des Champions de football, le Standard entamait la phase de poules de l'Europa League face à un adversaire du même calibre, le FC Séville, quintuple lauréat de l'épreuve, jeudi au stade Ramon Pizjuan dans le Groupe J. Et autant le dire tout de suite, cela s'est aussi mal passé qu'à Amsterdam: 5-1 (mi-temps: 2-1). Pas l'idéal comme entrée en matière, ni comme préparation du Clasico de dimanche (18 heures) à Anderlecht !

Dans ce genre de match, tout le monde le sait, il est impératif de passer au moins la première demi-heure sans encombre.

Le (deuxième) coup franc imparablement brossé "à la Messi" par l'Argentin Ever Banega dans l'angle du but de Guillermo Ochoa dès la 8e minute (1-0), était donc loin de constituer le scénario idéal, d'un point de vue liégeois s'entend.

Mais le coach local Pablo Machín grimaça également lorsqu'il fut contraint de remplacer son milieu défensif Ibrahim Amadou, ex-capitaine de Lille, blessé, par Roque Mesa, après seulement un quart d'heure de jeu.

Séville ne se contentait pas de son avance, mais ne faisait pas non plus le forcing pour la doubler. Ce qui laissait au Standard l'occasion de faire à peu près jeu égal, voire d'espérer égaliser.

Même si le gardien Tchèque Tomas Vaclík n'avait guère l'occasion d'intervenir. Il faut dire que devant lui, on ne lésinait pas toujours sur les moyens pour enrayer la progression rouche.

Ce n'est pourtant pas sur coup franc mais sur corner que Razvan Marin centra vers Christian Luyindama dont la déviation, chanceuse ou non, isola en tout cas Moussa Djenepo face au but: 1-1 (39e).

Mais l'autre Argentin de Séville, Franco Vazquez, crucifia à son tour Ochoa d'une frappe enveloppée du gauche à peine deux minutes plus tard (2-1).

Un coup dur, quoique le Standard pouvait malgré tout se dire que la mission n'était pas impossible.

Mais patatras à la reprise, Séville remonte le ballon en quelques passes et le Brésilien Guilherme Arana centre parfaitement pour le Français Wissam Ben Yedder qui ne laisse pas passer l'aubaine (3-1, 49e).

La situation du Standard devenait critique, d'autant que cette fois Séville gardait le pied sur l'accélérateur.

Ce dont profita Ben Yedder pour alourdir la marque après une perte de balle de Marin au profit de Banega (4-1, 70e).

Une faute de Zinho Vanheusden sur Vazquez fut sanctionnée d'un carton jaune, mais surtout, d'un penalty transformé par Banega (5-1, 74e, score final).

Le FK Krasnodar s'est imposé 0-1 à Akhisar Belediyespor grâce à un but du Suédois Viktor Claesson à la 26e minute, dans l'autre match du groupe.

Les buts en vidéos

Revivez la rencontre: