Football Monté à l'heure de jeu à la place de José Callejon, le Diable rouge a marqué un joli but en solo.

Comme souvent, Dries Mertens était sur le banc au début de la rencontre face à Benfica. Il aura dû attendre la soixantième minute pour entrer au jeu... et briller moins de vingt minutes plus tard. 

Servi du flanc gauche par Fouazi Ghoulam, le Belge a surgi dans l'axe à hauteur du rectangle. La suite, c'est du tout grand Mertens, entre crochet, coup de rein et frappe à ras de terre imparable pour Ederson. 

Un joli but plein de maîtrise technique et de sang froid qui consolide l'avance de Naples à Lisbonne, et permet aux Italiens d'assurer leur qualif' pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. 

Pour Mertens, il s'agit du septième but de la saison, toutes compétitions confondues. Pas mal pour un remplaçant...