Football

La FIFPro, syndicat international des joueurs de football, doit déposer plainte vendredi devant la Commission européenne pour dénoncer le système des transferts en vigueur dans le football, a appris l'AFP auprès de la Commission européenne. 

Le président de la FIFPro le Français, Philippe Piat, également président de l'UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) en France, plaide de longue date pour une refonte du système des transferts dans le football et souhaiterait à terme en finir avec des transferts qui "restreignent considérablement la liberté de comportement des clubs et de circulation des joueurs."

La FIFPro entend dénoncer ainsi la non-réciprocité des droits des employés, les joueurs, et des employeurs, les clubs, notamment sur la rupture unilatérale des contrats. Selon elle, les joueurs ne disposent pas des mêmes droits que les clubs lorsqu'ils souhaitent mettre un terme à leur contrat de manière unilatérale.

Au sein du syndicat, on espère que la Commission européenne, auparavant "très frileuse à faire la guerre à la Fifa (Fédération internationale)", soit plus encline à s'y attaquer après le retentissant scandale concernant l'instance mondiale.