Football

La chute de la maison Wenger. Manchester City et Liverpool ont rejoint le champion Chelsea et son dauphin Tottenham en Ligue des champions, dimanche lors d'une 38e et dernière journée de Premier League fatale à Arsenal, qui passe à la trappe de la C1 pour la première fois depuis 20 ans.

Arsène Wenger et ses hommes devaient espérer une défaite des "Citizens" ou des "Reds" pour passer et accrocher la C1 sur le fil. Cela n'a pas eu lieu. Ils joueront l'Europa League, la "petite" Coupe d'Europe.

Si les "Gunners" ont rempli leur mission contre Everton (3-1), leurs adversaires directs en ont fait de même. Liverpool s'est imposé (3-0) contre Middlesbrough et "City" a détruit Watford (5-0) pour s'adjuger la dernière place sur le podium.

Liverpool fait ainsi son retour dans la compétition reine, délaissée depuis fin 2015. Attention tout de même, Jürgen Klopp et les siens devront passer par les barrages pour accéder à la phase de groupes.

"Tout est bon dans ce club pour le moment. Nous méritons cette position, a réagi l'Allemand. Nous sommes impatients de voir ce que nous pouvons faire (en C1)."

Arsenal: 38 minutes en C1

Les "Gunners" ont fait le travail à Londres, Bellerin ouvrant le score dès la huitième minute.

Résistant au retour d'Everton après l'exclusion de Koscielny pour une vilaine faute sur Valencia (14e), les Londoniens ont même accentué leur avance avant la demi-heure de jeu grâce à Sanchez (27e). Lukaku a bien réduit le score sur penalty (58e), mais Ramsey a clôt les débats (90e+1) en fin de match.

Pendant ce temps-là à Watford, les "Citizens" ont également fait le job, avec notamment un doublé d'Agüero. Pep Guardiola et ses joueurs ont ouvert la marque dès la cinquième minute sur une tête de Kompany pour ne plus être dérangés par des "Hornets" qui disaient adieu à leur entraîneur Walter Mazzarri.

Liverpool a dû être plus patient mais Wijnaldum a réussi à percer enfin le verrou de "Boro", dans le temps additionnel de la première période. Coutinho (51e) et Lallana (56e) ont ensuite mis les leurs à l'abri, enterrant ainsi les espoirs d'Arsenal.

Il n'y aura pas donc de vingtième qualification consécutive pour les "Gunners", qui ont encore la finale de la Coupe d'Angleterre à disputer pour adoucir leur saison. L'avenir d'Arsène Wenger sera décidé lors d'un conseil d'administration du club après le rendez-vous de Wembley. Selon la presse britannique, l'Alsacien de 67 ans se dirige vers une prolongation d'un an.

"C'est très triste. Pendant 20 ans, nous y avons été. C'est dommage, car à un point près, nous y serions", a réagi Wenger, estimant que sa situation personnelle avait "peut-être rendu les choses compliquées" dans un "environnement hostile".

Kane meilleur buteur, Puel sifflé

Huit buts en huit jours! Harry Kane a conservé son titre de Soulier d'or en réussissant un coup du chapeau, son quatrième de la saison avec Tottenham, lors de la destruction du relégué Hull (7-1).

Avec son finish incroyable et ses huit réalisations lors des trois derniers matches, l'Anglais a porté son total à 29 buts (quatre de mieux que la saison passée) pour devancer Romelu Lukaku (25) et Alexis Sanchez (24)..

A Manchester United, le jeune Josh Harrop a fêté sa première apparition sous le maillot des "Red Devils" en ouvrant le score contre Crystal Palace, avant que Paul Pogba n'accentue l'avance des siens (2-0). Le joueur le plus cher du monde a dédié ce but à son père décédé récemment.

Dans un match qui comptait pour du beurre, et avant la finale de la C3 mercredi contre l'Ajax, José Mourinho avait aligné la plus jeune équipe de ManU jamais titularisée en Premier League avec une moyenne d'âge de 22 ans et 284 jours.

Dans une autre rencontre sans enjeu à Southampton, Claude Puel a été sifflé par les fans des "Saints" lors de la défaite 1-0 contre Stoke, alors que, selon la presse anglaise, les dirigeants du club ont prévu une évaluation serrée du bilan du Français pour sa première saison dans le sud de l'Angleterre.

A Chelsea, Antonio Conte a offert une ovation à John Terry, en le sortant à la 26e minute, le numéro de son maillot, sous les vivats du Stamford Bridge. Pour le dernier match de la légende avec ses "Blues", les champions ont écrasé Sunderland (5-1).