Le visage européen du Standard

David De Myttenaere Publié le - Mis à jour le

Football

Le Standard présente deux visages cette saison: triste en championnat et très séduisant sur la scène européenne. Cela s’est encore vérifié hier soir lors de leur entrée en phase de groupe de la Coupe UEFA contre le FC Séville. Grâce à une défense de fer, un entrejeu combatif et inspiré et des attaquants remuants, les champions de Belgique ont réussi un nouvel exploit en battant (1-0, but de Mbokani) une équipe du " top" espagnol, double vainqueur de l’épreuve en2006 et2007!

Alors qu’on s’attendait à voir les Andalous prendre le match en mains, c’est le Standard qui emballait la partie grâce à une circulation de balle "à l’espagnole" , profitant d’un déchet important dans le jeu sévillan. Cela débouchait sur plusieurs corners et plusieurs coups francs concédés par une défense visiteuse mise en difficulté par le style déroutant de Mbokani, qui réclamait vainement un penalty à la 6e minute, et les incursions de la deuxième ligne étoffée des Rouches . De Camargo inquiétait une première fois Palop par un "heading" consécutif à un corner de Defour. Les Liégeois allaient être récompensés 20 minutes (d’excellent football) plus tard: à la 38e, Marcos profitait d’un temps d’arrêt des Espagnols, qui croyaient sans doute à une faute sur Dalmat, pour lancer Mbokani dans l’axe. L’attaquant gardait son sang-froid pour fixer Palop (1-0). Dans la foulée, Defour trouvait Witsel dont la frappe croisée était déviée d’extrême justesse par Palop. Puis Jovanovic isolait astucieusement De Camargo qui butait sur le dernier rempart sévillan.

Un quart d’heure après le retour des vestiaires, De Mul faisait son entrée pour "booster" le jeu terne des Espagnols. Les Sévillans poussaient mais Espinoza sortait plusieurs arrêts importants. Et quand il était dépassé, il pouvait compter sur Sarr pour dégager en catastrophe. Le Standard tentait de "tuer" le match mais n’arrivait pas à faire le break: le coup franc de Jovanovic était bien détourné par Palop, tout comme la tête d’Onyewu.

Qu’importe, le score restait en l’état: en battant le favori du groupe, les Liégeois ont déjà fait un pas vers la qualification!

David De Myttenaere

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM