Football

Le Real Madrid s'est qualifié de justesse et dans la douleur ce mercredi soir sur sa pelouse. Ronaldo a sauvé les siens en transformant un penalty très controversé. La presse européenne a réagi à l'action décisive.

La Juve méritait certainement mieux qu'une élimination suite à un penalty tardif! Surtout aux yeux des presses italiennes et catalanes. Les médias ne sont pas tendres avec l'arbitrage de ce mercredi soir.

Une chose est certaine, Michael Oliver ne s'est pas fait que des amis du côté de Turin ou de Barcelone.

En Italie, la Gazzetta dello Sport n'oublie pas de mentionner le caractère fier qui doit animer les Turinois après cette 'presque remontada'. En Une, ils titraient : "La colère et la fierté".


Le Corriere dello Sport insiste quant à lui sur le caractère injuste de l'issue de la rencontre. "Quel vol !" en illustrant avec les joueurs italiens en pleine discussion avec l'arbitre de la rencontre.


Tuttosport regrette la manière dont la Vieille Dame a été éliminée.


La presse catalane a réagi

Les supporters du Barça se seraient bien consolés de l'élimination de mardi soir en constatant une qualification de la Juve le lendemain à Santiago Bernabeu. La presse catalane a bien entendu réagi aussi suite au penalty sur Lucas Vazquez. Elle adresse un gros carton rouge à Michael Oliver.

Sport affiche en grand un titre choc : "Le vol du siècle".


Mundo Deportivo insinue que le Real a (encore) eu besoin d'un penalty litigieux pour se qualifier. Leur titre ? "Master en arbitrage"!


A Madrid, on est convaincu qu'il y avait penalty

Du côté de Madrid, on est certain que Benatia a commis une faute sur Lucas Vazquez dans les derniers instants de la rencontre. Marca est clair : "Il y avait penalty".


AS n'a pas abordé la phase du penalty. Ils ont simplement titré : "De la panique à la demi-finale".


Belle guerre entre ces quotidiens qui pourraient se recroiser si le Real et la Roma étaient amenés à se rencontrer en demies... ou en finale.