Football La fédé anglaise a refusé la location avec option d’achat obligatoire de Dendoncker : les Wolves ont dû l’acheter.

À l’insu du monde extérieur, Leander Dendoncker a été transféré définitivement à Wolverhampton. La Fédération anglaise (FA) a refusé la construction de location avec obligation d’achat en fin de saison. Cette décision est une bonne nouvelle pour le Sporting. Autre bonne nouvelle : le prix est plus élevé que les 13,5 millions évoqués à gauche et à droite. La somme est bel et bien de 15 millions.

Sportivement, les choses ne se passent pas bien pour Dendoncker. Jusqu’à présent, il n’a reçu que 90 minutes de temps de jeu, en League Cup à Sheffield Wednesday. Les commentaires étaient positifs, mais il n’a pas encore été repris une seule fois dans la sélection de 18 joueurs en championnat, et cela après cinq matches. Wolverhampton est 9e avec 8 sur 15, l’entraîneur portugais Nuno n’a pas de raisons de changer son effectif. Qui plus est, ses concurrents dans l’entrejeu sont Neves et Moutinho, pas n’importe qui. Ce week-end, les Wolves se déplacent à Manchester United, où José Mourinho l’avait félicité avec un match d’Anderlecht.

Dendoncker risque de perdre sa place en équipe nationale si la situation perdure, mais il ne panique pas encore. Il sait qu’il a besoin d’un temps d’adaptation, aussi bien au niveau du football anglais que de la vie. Il ne cherche pas encore de solution pour janvier et vient d’ailleurs d’acheter une maison en Angleterre, où il vit avec sa compagne.