Football Ce mardi soir, Leicester s'est qualifié pour le quatrième tour de la FA Cup, au détriment de Fleetwood Town. Introduite il y a peu en Angleterre, la VAR a déjà fait parler d'elle, mais de manière positive.

Alors que le score est d'un but à zéro en faveur des Foxes dans ce replay du troisième tour de la Cup, Kelechi Iheanacho pense inscrire un doublé pour les locaux mais l'arbitre assistant brandit immédiatement son drapeau pour un hors-jeu. Jon Moss, l'arbitre principal est alors sollicité par Mike Jones, son assistant à la vidéo en cabine... depuis Londres, et une discussion s'ensuit entre les deux hommes. Après moins d'une minute de conciliabule, M. Moss désigne le rond central, attribuant du même coup le but à l'ancien attaquant de Manchester City, qui n'était pas en position illicite au moment de la passe de Riyad Mahrez.

Le Nigérian rentre du même coup dans la longue histoire du football anglais, devenant le premier joueur à inscrire un but accordé par l'assistance vidéo.

Le football de Sa Majesté dans la plus pure tradition du respect

Belgique, France, Italie. Tous ces pays ont adopté la vidéo (bien) avant l'Angleterre, qui, attachée à ses traditions, n'y est passée que le 8 janvier à l'occasion du match de Cup entre Crystal Palace et Brighton. Dénominateur commun dans toutes ces compétitions pionnières, des protestations et des pressions sur les hommes en noir lorsque ceux-ci doivent avoir recours à l'assistance technologique. 

Outre-Manche, les mentalités sont bien différentes. Durant toute la période de battement entre le lever du drapeau et la prise de décision, pas un seul joueur n'est venu auprès de Jon Moss pour l'influencer. De même, Fleetwood Town n'a pas discuté ce but une fois la décision prise.

Autre distinction avec les compétitions déjà arbitrées par les objectifs des caméras, la décision d'accorder le but à été prise par l'arbitre vidéo et non par Jon Moss, alors qu'on a désormais coutume de voir chez nous des arbitres se présenter de longues minutes durant devant le petit écran en bord de terrain.

Si l'Angleterre avait pris du retard quant à l'introduction de la vidéo, il n'a suffi que d'une utilisation pour que le football insulaire prenne une longueur d'avance sur les pays l'ayant déjà adoptée.