Football

Au menu de ce mardi, les boulettes de deux gardiens, la première bristol rouge, l'entrée en lice de Mo Salah, les premiers points africains: voici les cinq événements marquants de la sixième journée de ce Mondial.

1. Les premiers points d'une équipe africaine

Dernière nation africaine à entrer en lice, première à engranger des points. Voilà comment résumer le Mondial du Sénégal. La bande à Sadio Mané a gagné 1-2 contre la Pologne de Robert Lewandowski. Toutes les autres avaient perdu leur première joute. Le plus souvent, le match s'est décidé dans les derniers instants. Tout d'abord, l'Egypte, sans Salah, a perdu dans les derniers instants contre l'Uruguay. Ensuite, le Maroc a concédé la défaite à la 95e minute contre l'Iran, sur un but contre-son-camp. 

La Tunisie a été défaite par Harry Kane et l'Angleterre peu avant le temps additionnel. le Nigéria a quant à lui perdu 2-0 contre la Croatie de Rakitic et Modric. Le Sénégal entre donc bien en course pour la première ou la seconde place du groupe H, qui reste très ouvert. Un potentiel adversaire des Diables.

2. Le premier carton rouge
© AFP

On a du attendre le dernier jour du premier tour de compétition pour connaitre le nom du premier joueur à rentrer prématurément au vestiaire. Il s'agit du Colombien Carlos Sanchez. Exclu dès la troisième minute de jeu, il devient le 2e joueur le plus rapidement exclu dans l'histoire d'une Coupe du Monde. Sans ses services, son équipe s'est inclinée 2-1

Lors de l'une des premières offensives japonaises, Carlos Sanchez a volontairement arrêté de la main une frappe adverse. Il était alors dans le rectangle. L'arbitre de la rencontre a sifflé penalty et n'a pas hésité un seul instant à exclure le Colombien. 

3. La Coupe du Monde de Salah a commencé
© AFP

Tout le peuple égyptien attendait cela. Blessé par Sergio Ramos lors de la finale de la Ligue des Champions, Mo Salah a joué contre la Russie. Aligné d'entrée de jeu, le prodige égyptien n'a rien pu faire pour éviter une défaite à son pays. Il a bien réduit la marque sur penalty mais il faudrait un miracle pour que l'Egypte se qualifie pour le prochain tour.

4. Deux gardiens en mode bourde 
© AFP

Le premier est bien connu de notre championnat. Il s'appelle Eiji Kawashima. Contre la Colombie, il aurait pu éviter le but concédé par ses couleurs. Sur coup franc, Quintero a propulsé le ballon en-dessous du mur pour le placer au premier poteau. L'ancien portier du Standard avait l'air d'être sur le ballon mais il a arrêté celui-ci que lorsque la ligne était déjà franchie... Trop tard.

Le second gardien à se trouer est Wojciech Szczesny. Alors que la passe en retrait de son coéquipier était trop courte et en hauteur, le suppléant de Gigi Buffon à la Juventus a mal apprécié la trajectoire du ballon. Cela a permis à Niang de filer seul au but et de tuer le match en inscrivant le 2-0. 

5. Le meilleur joueur du Mondial 2014 a commencé sur le banc
© AFP

C'était une demi-surprise dans les rangs colombiens. Leur métronome munichois James Rodriguez était un peu blessé et n'a pas pu débuter le match. Élu meilleur joueur de la Coupe du Monde au Brésil, il était attendu par tous les supporters et observateurs de football sur la pelouse afin de confirmer sa bonne forme et sa bonne saison. 

Malheureusement pour le gaucher, il n'a pas su rentrer dans de bonnes conditions puisque son équipe était à dix depuis...55 minutes. Monté à l'heure de jeu, James s'est quand même mis en évidence et il aurait pu égaliser dans le dernier quart d'heure. Un défenseur polonais se trouvait malheureusement sur la frappe qu'il avait armée aux abords du petit rectangle. Tout le monde espère donc qu'il sera de la partie pour la seconde échéance de la Colombie. Il fait partie des stars qui peuvent régaler le public.