Les Anderlechtois interdits de faux pas

Yves Taildeman Publié le - Mis à jour le

Football

Anderlecht et la Coupe de Belgique, ce n'est plus le grand amour depuis treize ans et une victoire 2-0 en finale contre Bruges. Alors, lorsqu'une équipe de D2 est en visite au Parc Astrid, les supporters mauves peuvent craindre le pire. Ainsi, Geel restera encore longtemps gravé dans les esprits. L'élimination aux tirs au but avait forcé Herman Van Holsbeeck à faire un grand nettoyage et à pousser un coup de gueule.

Aujourd'hui, le manager anderlechtois élève déjà la voix. "En Coupe, on doit une revanche à nos supporters pour cette défaite contre Geel. On doit entamer ce match comme si c'était la Ligue des champions. Ce serait inacceptable de perdre contre Dender. Nos objectifs en début de saison étaient le titre, la qualification pour le second tour en Coupe d'Europe et la Coupe. On est éliminé en C1, on se doit donc de gagner la Coupe. Mais je suis optimiste. Le stage a été un succès. Les problèmes ont été réglés."

Mais la Coupe ne semble plus intéresser les joueurs. "Cette fois, il n'y a pas d'excuses. Même pas que ce n'est que le premier match du second tour. On n'aurait pas pu avoir de meilleur calendrier, avec deux matches à domicile . Si nous avions eu ces deux matches en déplacement, cela aurait été autre chose."

Toutefois, Van Holsbeeck ne sous-estime pas Dender. "C'est autre chose que Geel ! Dender a survolé le premier tour en D2 et n'a perdu que deux fois. Au tournoi indoor à Gand, il a montré qu'il avait le niveau de D1. Notamment, Kevin Franck qui s'est montré très fort. Si on a joué au Real Madrid et qu'on est sur le banc à Dender, cela signifie quelque chose. Pour ses joueurs, ce sera certainement la Ligue des champions. Van de Velde dit que Dender considère ce 1/8e de finale comme un match amical ? Je connais ce genre de discours... On ne tombera pas dans le piège. On ne sous-estimera pas notre adversaire."

Le public sera au rendez-vous. 18 000 personnes pour un match contre une D2, c'est du jamais vu à Anderlecht. "Cela me réjouit. J'espère que le match sera vraiment une fête. Anderlecht a énormément de supporters dans la région de Denderleeuw, même parmi les fans de Dender."

© La Libre Belgique 2007
Yves Taildeman

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM

RECO llb_sb_1

RECO llb_sb_2

RECO LlbSb3

RECO llb_sb_4

RECO llb_sb_5

RECO llb_sb_6