Football La Coupe du monde de football de la FIFA débute en juin pour les stars planétaires du ballon rond. Ce 31 mai, il n'y aura pas de Messi, de Cristiano Ronaldo ou de Karim Benzema mais certains joueurs au destin tout aussi extraordinaire lors la ConIFA World cup: la Coupe du monde de la Confédération des associations indépendantes de football.

En fait, cette association regroupe tous les Etats, minorités ou nations non reconnues à la FIFA.

A Ostersund en suède jusqu'au 8 juillet, 12 équipes vont ainsi s'affronter. Il y aura par exemple le Darfour United équipe composée par des joueurs issus d'un camp de réfugiés, le FA Kurdistan, l'Ossétie du Sud, l'Abkhazie, l'Occitanie, le Comté de Nice, l'Île de Man, le Tamil Eelam, le Padania, le Haut-Karabagh ou encore une équipe composée d'Araméens.

"Dans une certaine mesure, nous pouvons leur donner de la légitimité à travers le sport ", a déclaré à la radio suédoise Per-Anders Blind, président de la ConIFA, organisation qui regroupe les équipes de football non affiliées à la FIFA. 

Pas sûr que l’initiative plaise à tout le monde...