Football

JS Tamines - Heppignies-Lambusart 0-0

JS TAMINES: Delfosse; Castiglione, Bulseï (81e Van Herck), Rosa-Chaveiro; André, Dassy, Ruidant, Vankerckhoven, Marchand (75e Piérard); Francotte, Ruffin.

HEPP.-LAMBUSART: Lardin; Gécé, Dacet, Fisette, Duvieusart; Paulet, Chiacig, Grelak, Degavre; Sarr (86e Duchenne), Barollo (56e Er).

ARBITRE: M. Demoulin.

AVERTISSEMENTS: Dacet, Dassy, Delfosse, Paulet, Lardin, Piérard, Gécé, Fisette.

LE BUT: 56e Paulet (0-1).

TAMINES - Ter repetita pour Tamines. Auteurs de prestations méritoires à Couillet et contre Namur, ils furent sanctionnés d'une défaite 1-0. Ce match de reprise fut la copie conforme des deux précédents. Bien en place, les Alloutois dominèrent des Coalisés assez frileux en première période. Ruidant, Van Kerckhoven et Dassy eurent des occasions trois étoiles mais furent bloqués par le talent de Lardin. En plus, l'arbitre ne siffla pas une faute énorme de Duvieusart sur Francotte. M. Demoulin, appelé par son assistant, finit par accorder un coup franc... alors que le crochetage avait été commis un mètre à l'intérieur du rectangle! Après la pause, Lambusart ne se créa toujours pas la moindre occasion, mais Paulet logea un coup franc, accordé pour une faute imaginaire, dans la lucarne de Delfosse (0-1) à la 56e. Fisette bénéficia de la complaisance du referee pour matraquer les tibias et les chevilles de Ruffin, Francotte s'éteignit peu à peu: bref, l'avant-garde locale resta, une fois de plus, muette.

Bas-Oha - Châtelet 3-1

BAS-OHA: Lemaire; Graindorge, Dethier, Godfroid, Mercenier; Rovny, Ochelen (34e Gratia) Sangiovanni, Pollicino (81e Depas); Mossoux, El Khadri.

CHÂTELET: Romani; Marchewka (81e Dell'Aria), Thibaut, Lambert, Lavens'Home (53e Mahaux); Descontus, Recchia, Marotta, Janne (81e Dutilleux); Peiremans, Capacci.

ARBITRE: M. Thiry.

AVERTISSEMENT: Peiremans.

LES BUTS: 50e El Khadry (1-0), 57e Peiremans sur pen. (1-1), 68e Dethier sur pen. (2-1), 80e Mossoux (3-1).

BAS-OHA - Bas-Oha a bien repris l'année 2003 grâce à une victoire sur Châtelet. Cette victoire, capitale pour les Liégeois, leur a fait d'autant plus plaisir qu'elle met fin à une série noire (1 point sur 15) qui hantait le club. Certes, en face, l'opposition était relativement faible puisque les Carolos occupent la dernière place du classement général, mais il fallait quand même se méfier des offensives des redoutables Janne, Peiremans ou autre Capacci. Les petits Bleus l'avaient bien compris puisque leur arrière-garde, emmenée par un Dethier retrouvé, a plié sans jamais rompre: malgré le penalty transformé par Peiremans et une grosse occasion du même joueur en seconde période, Lemaire a pu préserver ses buts sans trop de difficultés. La soirée a été plus difficile pour Romani qui a dû subir des assauts d'El Khadry, de Pollicino et de Mossoux. Mais en éloignant ces dangers, il ne faisait que retarder l'inévitable puisqu'il devait se retourner à trois reprises après la pause, sur des envois d'El Khadry, idéalement servi par Gratia, de Dethier, qui marquait un penalty en deux temps, et de Mossoux qui ponctuait une belle contre-attaque menée par le jeune Rovny.

Montegnée - Battice 6-0

MONTEGNÉE: Deflem; Petrioli, Tamir, Scholzen, Wolfs (70e Virag); Lambrix, Olivieri, Serchia, Rappa; Abeels (70e Papalino), Libert (64e Wietkin).

BATTICE: Dome; Henrard (64e Marlet), Verbelen, Brouwers, Beurts; Keydener, Niro (70e Piters), Delhez, Possen; Lemaire (74e Hardy), Humblet.

ARBITRE: M. Godart.

AVERTISSEMENTS: Libert, Beurts, Delhez, Lambrix, Petrioli.

LES BUTS: 8e, 48e et 52e Serchia (3-0), 60e Rappa (4-0), 84e et 89e Wietkin (6-0).

MONTEGNÉE- Belle reprise pour Montegnée qui a écrasé Battice lors de ce derby liégeois. Cependant, malgré les chiffres, le match ne s'est pas apparenté à une promenade de santé pour les visités. En effet, le but rapide de Sherchia, bien servi par Scholsen, avait la fâcheuse conséquence d'endormir les locaux qui subissaient la première mi-temps. Les pensionnaires du pays de Herve se montraient dangereux grâce à Humblet qui tirait sur le montant puis par Lemaire dont la tête était bien arrêtée par Deflem. La seconde période allait s'avérer passionnante puisque, suite à un splendide essai sur la transversale du redoutable Humblet, Montegnée se détachait grâce à l'inévitable Serchia. Celui-ci réalisait un triplé grâce à des assists d'Abeels (qui faisait sa première apparition sous le maillot liégeois) et de Libert. Battice essayait de revenir dans la rencontre mais la chance ne souriait toujours pas à Humblet qui voyait ses essais bien stoppés par Deflem puis par Scholzen. Les visités décidaient alors de soigner le spectacle et ils alourdissaient l'addition par Rappa puis par Wietkin pour marquer deux buts en dix minutes.

La Calamine - Seraing-Rul 1-0

LA CALAMINE: Gulpen; Vaessen, D'Affnay, Ochendzan, Luchte; Negrin (77e Jaspart), Farina, Reci (77e L. Mertens), J. Mertens, Mach; Sterchele (86e Darimont).

SERAING RUL: Gallée; Cools, Baré, Joly; Campolini (77e Saglam), Michel, Nelles (68e Hougardy), Philippens, Wuidar; Ummels, Lo Bello.

ARBITRE: M. Demelenne.

AVERTISSEMENTS: Reci, Baré, Ummels, Cools.

LE BUT: 61e Sterchele (1-0).

KELMIS - `Quand on rate autant de possibilités, on ne peut qu'aller au-devant de certains problèmes. Et on les a eus.´ Une analyse limpide d'Henri Verjans, le coach serésien, qui regrettait ce manque de réalisme en zone de conclusion. Ummels, dès la 2e minute, s'offrait une belle possibilité d'ouvrir la marque. Il vendangeait. Son compère d'attaque, Lo Bello, n'était pas plus en réussite puisqu'il se heurtait à un Gulpen bien inspiré. Le gardien frontalier passait néanmoins sous le ballon quelques minutes plus tard mais Ummels ne parvenait pas à toucher le cuir. Et La Calamine, dans tout cela? Attentiste, très attentiste. Et une seule occasion à se mettre sous la dent, une reprise de Negrin dans les bras de Gallée. Mais la deuxième opportunité allait être la bonne après un nouveau gâchis signé Lo Bello. Un mouvement peu académique avec Farina et J. Mertens à la construction et Sterchele à la conclusion. Les germanophones s'enhardissaient et Sterchele mettait à nouveau Gallée à contribution. Gulpen n'était pas en reste puisqu'il déviait une frappe à bout portant de Michel. Les Sérésiens étaient repus mais les Frontaliers, plus frais et plus incisifs, ne parvenaient pas à tuer ce match.

US Centre - Nivelles 2-2

US CENTRE: Bargibant, Battaglia, M. Lauwerijs, Monnier, Van Steen, Guyot (10e Sbille), Manuelle (81e Nélis), Di Natale (65e Urbain), Paci, Rossini, Daspremont.

NIVELLES: Van Walleghem, Bongiovanni (28e Lacoste), Tabard, Forget, Vercamer, Cranenbrouck, Abdar, Antonini, Reiter (71e Loquet), Mauro, Akajoua (75e Corbisier).

ARBITRE: M. Bertholet.

AVERTISSEMENTS: Paci, Sbille, Van Steen, Battaglia, Mauro.

LES BUTS: 18e Abdar (0-1), 64e Akajoua (0-2), 69e Sbille (1-2), 90e Nélis (2-2).

HAINE-SAINT-PIERRE - Les Aclots seraient-ils irrémédiablement condamnés, cette saison, à passer à côté de victoires qui semblent leur tendre les bras? On pouvait le croire hier après midi, au terme d'une rencontre durant laquelle ils furent assez nettement dominés par une équipe locale qui, comme elle en a pris l'habitude, est passée à plusieurs reprises à côté du K.-O. Toutefois, une insigne malchance ainsi qu'un manque certain de percutant offensif, notamment dans le chef de Daspremont, faillit coûter cher aux Pierrots, lesquels enclenchèrent la surmultipliée une fois menés de deux buts. Les réalisations signées par Sbille et dans les arrêts de jeu par Nélis, deux des trois substituts, sont là pour le rappeler.

Mormont - UR Namur 2-3

MORMONT: F. Léonard, Prémont, Thomas, M. Noirhomme (75e Collard), Detroux, Rossion, Ibara, C. Noirhomme (81e Job), Bonmariage, Hougardy, S. Léonard.

UR NAMUR: Quevy, Bourguignon, Renna, Patris, Bourtembourg (70e Declercq), Confente (75e Gursever), Woos, Stelleman, Noël, Wolf (62e Leclercq), Lallemand.

ARBITRE: M. Sacré.

AVERTISSEMENTS: Hougardy, Bourtembourg, Renna, S. Léonard.

EXCLUSION: 82e Ibara (2 j.).

LES BUTS: 27e C. Noirhomme (1-0), 45e Woos (1-1), 63e Ibara (2-1), 64e Confente (2-2), 71e Confente (2-3).

MORMONT - Le leader est revenu avec les trois points de son déplacement à Mormont. Ce fut pourtant loin d'être aisé. Une victoire qui conforte encore davantage sa position tandis que les Mormontois devront encore se battre jusqu'au bout pour assurer leur maintien. Le succès namurois est un peu flatté tant les locaux ont fait preuve de détermination et de courage. Dans une première mi-temps partagée, ce sont les locaux qui ouvraient la marque par C. Noirhomme qui profitait d'une hésitation coupable de l'axe défensif namurois. Avant le repos, Woos rétablissait l'égalité à un moment important de la rencontre. En seconde période, les plus belles occasions étaient namuroises mais c'est Ibara qui donnait l'avantage aux Mormontois. La joie n'était que de courte durée puisque, dans la minute qui suivait, Confente arrachait un ballon dans la défense et remettait les siens à égalité. C'est d'ailleurs le même joueur qui donnait la victoire aux Unionistes à vingt minutes du terme.

Couillet - Lor. Arlon 2-2

COUILLET: Alexandre, Dufour, Francq, Bon, Quandt, Di Paolo, Balog, Sabbadini (81e Masson), Mokabila, Diarra, Andreev (32e Geers).

LOR. ARLON: Burhain, Divuy, J. Guerenne, Prijot, Legros, Moutschen, A. Guerenne, Gondry (77e Bongo), Schmit (78e Fautré), Carlier, Huberty.

ARBITRE: M. Stallaert.

AVERTISSEMENTS: Legros.

EXCLUSION: 86e Balog.

LES BUTS: 3e Huberty (0-1), 11e Francq (1-1), 60e Balog (2-1), 70e A. Guerenne (2-2).

COUILLET - Dès la 3e minute, Sabbadini perdit le cuir en position offensive. Le ballon, rapidement remis en jeu par Carlier, fut adressé à Huberty qui ouvrit le score (0-1). En toute logique, les Fiestaux réagirent, notamment sur coup franc. Glissé par Balog, le ballon était propulsé par Francq tel un boulet de canon dans le but de Burhain, impuissant (1-1). A la demi-heure, devant le manque de percutant d'Andreev, Casimir Jagiello jeta son va-tout en lançant Geers dans la bagarre. Ce n'est qu'à la reprise que les Carolorégiens firent mine de s'installer dans la partie de terrain défendue par Burhain. A l'heure de jeu, Francq, bien servi de la droite par Geers, s'appliqua pour donner le cuir à Balog qui donna l'avantage aux locaux. Cette avance fut toutefois de courte durée puisque A. Guerenne, dix minutes plus tard, égalisa avec beaucoup de sang-froid (2-2).

© Les Sports 2003