Football

Lors des grandes compétitions sportives, il n'est pas rare de voir des cameramen zoomer sur de jolies supportrices afin de réaliser des plans de coupe qui changent du match. Bien sûr, ils réalisent aussi des zooms sur des supporters déguisés (comme Obelgix) ou sur d'autres particulièrement expressifs. Mais quand une jeune femme est filmée en gros plan uniquement parce qu'elle est jugée "sexy", cela pose problème. Et c'est la Fifa qui le dit !

Frederico Addiechi, le "monsieur diversité" de la Fifa, a déclaré lors d'une conférence de presse ayant eu lieu le 11 juillet que "les dirigeants du monde du football devaient aider à combattre le sexisme, notamment pendant la Coupe du Monde."

Comment? En demandant aux diffuseurs de ne plus zoomer sur des filles sexy pendant les matchs. "Nous avons fait la demande aux diffuseurs individuels ainsi qu'à nos propres équipes", a annoncé Frederico Addiechi dans des propos relayés par la BBC.

Lorsque quelqu'un lui a demandé si cela deviendrait une politique officielle de la Fifa, Frederico Addiechi a répondu que "c'était une évolution normale" et que c'était l'une des principales actions à mener dans le futur.

GettyImages a d'ailleurs été pointé du doigt sur les réseaux sociaux pour avoir réalisé une galerie avec les "supportrices les plus sexy du Mondial".

Selon Fare Network, une association qui lutte contre le racisme et le sexisme dans le monde du football en Europe, ce n'est pas l'homophobie qui a été le principal problème durant cette coupe du monde mais bien le sexisme. A ce titre, l'association rappelle le nombre de journalistes qui ont été embrassées sans avoir donné leur accord. La Fifa a d'ailleurs aidé la police et les organisateurs à retrouver les supporters indélicats qui ont alors été privés de leur précieux FAN ID.