Football

Après avoir hésité, RTL a donc décidé de payer les droits pour couvrir l’événement. La chaîne est parvenue à un accord avec l’Union Belge, qui convenait aux deux parties. "C’est vrai, on a un peu réfléchi à ce que l’on pouvait faire", avoue Serge Vermeiren, responsable du service sport. "L’heure de diffusion est quand même compliquée. Ce n’est pas un scénario de match de Coupe du monde comme on pouvait le connaître au Mexique en 86 par exemple. Mais finalement, on s’est dit que le match intéressait quand même les supporters. Ils ne veulent rien rater des Diables Rouges. Et c’est assez rare de voir notre équipe nationale aux Etats-Unis. C’est un pays qui fait rêver."

Dès 2 h du matin, le match sera donc à suivre en direct sur Club RTL. Luc Maton et Georges Grün, le duo habituel, seront au commentaire. Avec l’engouement qui entoure les Diables Rouges, il n’est aujourd’hui plus concevable qu’un match, même amical, ne soit pas diffusé.

"C’est arrivé par le passé, mais ce n’est plus possible", confirme Serge Vermeiren. "Pour nous, cela rentrait dans la logique. On a diffusé beaucoup de matchs et on suit ce stage aux Etats-Unis sur nos antennes, avec Vincent Legraive qui est envoyé spécial. Et puis, c’est un match de préparation pour la rencontre face à la Serbie. L’équipe qui sera alignée par Marc Wilmots sera compétitive, avec peut-être des nouveaux visages à découvrir."

Même si les supporters les plus passionnés seront au rendez-vous, difficile d’évaluer l’audience d’une telle rencontre. "J’ai regardé sur les réseaux sociaux et beaucoup de jeunes vont regarder le match en direct. Ils veulent vivre l’aventure jusqu’au bout. Ils disent : on aura des petits yeux dans l’auditoire, mais ce n’est pas grave. Et puis, certains en profiteront pour faire une pause dans leur étude, en cette période de blocus." (rire). Pour ceux qui ne peuvent pas se permettre de se lever à cette heure si tardive, RTL a programmé deux rediffusions (8h, 22h).