Football

BELGIQUE 10 SAINT-MARIN 1

BELGIQUE : De Vlieger, Deflandre (65e Crasson), Van Meir, Van Buyten, Dheedene, Englebert (58e Peeters), Vanderhaeghe, Baseggio (73e Vermant), Goor, Wilmots, Mpenza

SAINT-MARIN : Gasperoni, Gennari, Marani, Della Balda (68e Manzaroli), Gobbi, Valentini, Muccioli, Zonzini (76e Vanucci), Selva, Matteoni, De Luigi (83e Bugli)

ARBITRE : M. Kaldma

AVERTISSEMENTS : Della Balda, Bugli

LES BUTS : 10e Vanderhaeghe (1-0), 12e Mpenza (2-0), 25e Goor (3-0), 49e Vanderhaeghe (4-0), 59e Goor (5-0), 63e Baseggio (6-0), 71e Wilmots (7-0), 75e Peeters (8-0), 84e Peeters (9-0), 86e Peeters (10-0), 89e Selva (10-1)

Les Diables Rouges ont empilé les buts et accumulé la confiance après leur victoire contre Saint-Marin et avant un déplacement en Ecosse qui s'annonce difficile.

Après 10 minutes, Vanderhaeghe, sur la droite du rectangle, décocha un tir croisé en force que le gardien visiteur ne put repousser (1-0). A peine le temps de remettre le ballon en jeu que celui-ci se retrouvait à nouveau en zone dangereuse : Mpenza reprit un centre victorieusement de la tête pour doubler la marque.

Goor aussi tentait de marquer son petit but et, suite à une passe de son équipier de flanc, Dheedene, il produit un bel effort technique avant d'alourdir les chiffres.

On rejouait à peine depuis quatre minutes quand le ballon se retrouva dans le petit rectangle dans les pieds de Vanderhaghe. Celui-ci le glissa dans un trou de souris pour faire 4-0.

Pour empêcher un nouveau face à face avec un attaquant belge, Gasperoni sortit audacieusement à hauteur de son grand rectangle : il dégagea dans les pieds de Goor qui n'hésita pas à le lober (5-0).

Le buteur se transforma ensuite en passeur quand il plaça un corner sur la tête de Baseggio qui, enfin, put marquer un but valable.

Le numéro 7 allait tomber par... le numéro 7 : Wilmots reprenant en effet de la tête un centre de Goor qui avait débordé toute la défense adverse.

La fête n'était pas finie : Bob Peeters, isolé au petit rectangle, contrôla le ballon de la poitrine avant de le reprendre victorieusement (8-0). Voulant sans doute montrer au sélectionneuR qu'il avait eu tort de le laisser sur le banc, Peeters marqua le neuvième en renard des surfaces, reprenant un ballon qui passait devant la ligne de but. Et aux cris de «Tien, dix!», il mit la tête au bon endroit pour conclure son festival par son troisième but de la soirée.

L'addition était salée pour Saint-Marin qui sauva toutefois l'honneur par un beau coup franc de Selva à une minute du terme (10-1). Ne vous en faites pas : il n'y eut pas que ces buts. Il y eut aussi celui de Baseggio, annulé par l'arbitre alors que le juge de ligne était resté de marbre. Le médian anderlechtois plaça aussi un tir sur le poteau. Et nous vous passerons les interventions importantes de Gasperoni et les multitudes d'autres occasions échouant à Mpenza , Goor ou encore Wilmots.

PRESSION

Robert Waseige était content à l'issue du match."C'était une victoire logique de professionnels contre des joueurs amateurs. Le nombre de buts élevé montre que nous avons eu du respect pour l'adversaire, pour le public et montre également la concentration de mes joueurs," a rajout" le coach fédéral. "Pendant le repos, je n'ai pas demandé à mes joueurs d'augmenter le capital-but. Je voulais avant tout voir de la qualité dans notre jeu. Aujourd'hui, j'ai aussi eu raison de ne choisir que deux attaquants", a dit Waseige. "Peut-être que notre différence de buts mettra les autres favoris de notre groupe sous pression", a-t-il conclu.

© La Libre Belgique 2001