Football

Les clubs de la Pro League de football ont décidé jeudi lors de leur assemblée générale de désigner MP&Silva en tant que conseiller dans la vente des droits télévisés jusque 2020. Quinze des seize clubs de D1 ont accepté la proposition de la société italienne, rejetant donc la joint venture avec Telenet. Seul le Standard a voté contre la proposition d'MP&Silva.

La réunion, qui a duré pas moins de sept heures, a entériné la décision, sous réserve du paiement de la 1ère tranche (5.000.000 d'euros dans les 5 jours ouvrables suivant à la signature du contrat), de se diriger vers MP&Silva. Cette dernièe jouera un rôle de conseiller lors du lancement du cahier des charges et garantira à la Pro League un montant minimum.

La Pro League restera ainsi à tout moment propriétaire de ses images footballistiques. "Cette collaboration cadre parfaitement avec notre stratégie", a déclaré Michel Dupont, président de la Pro League. "Nous voulons grandir à tous les niveaux et élargir notre rayonnement international. Ce partenariat va donc également renforcer notre stratégie."

Telenet et Belgacom ne sont donc pas du tout mis hors course, puisqu'il leur sera toujours possible de lancer par la suite une offre pour les différents lots, comme c'était déjà le cas auparavant.