Football

Les premiers vols affrétés par Brussels Airlines pour Brésil-Belgique sont arrivés à Kazan.

Après un premier vol rempli de supporters, un deuxième avion affrété par Brussels Airlines a posé son train d'atterrissage sur la piste de Kazan, ce vendredi vers midi, heure belge. Parmi les 288 passagers, on dénombrait bon nombre de membres des familles de joueurs...

Thierry Courtois: "C'est le jour où Thibaut peut montrer qu'il fait partie des meilleurs"


Carmen Carrasco: "La Belgique n'a rien à envier au Brésil"

Thierry Hazard: "Ce sont les médias qui comparent Eden à Neymar"

Samira Chadli: "On vient de parler à Nacer, il est serein"

Mehdi Bayat: "Martinez a très bien préparé son groupe pour ce match"


Les supporters belges s'emparent de l'aéroport de Kazan

"Finalement, ils en ont affrété un troisième, mais uniquement pour les VIP, apparemment. Donc pour les VIP, on trouve des solutions, mais les supporters peuvent aller se brosser" expliquait un Belge en arrivant sur le sol russe, ce vendredi matin, via le premier vol Brussels Airlines de la journée.

Pour le reste, l'ambiance était relativement bonne et très colorée, puisque tout ce beau monde était déjà en costume de supporter. Nicolas Dardenne, plus connu sous le nom d'Obelgix, était lui aussi déjà dans la peau de son personnage. Son accessoire du jour ? Le Christ rédempteur, évidemment. "Je suis confiant, j'espère de tout coeur revenir pour une demi-finale et une finale", expliquait-il, avant de se marrer face au prono d'un autre supporter: "8-0 ? T'es optimiste toi, mais j'aime ça !"

En allant rejoindre les cars qui les conduisent vers le centre-ville, les supporters ont commencé à s'échauffer la voix, avant d'être rejoints par une demi-douzaine de Brésiliens... qui étaient en infériorité dans l'aéroport, mais qui seront largement plus nombreux que les Belges en tribunes.