Football

Victime du neuvième but d’un Darren Bent pour le moins inspiré contre les grands (il a marqué face aux quatre clubs du "Big Four"), Arsenal a laissé entrevoir certaines hésitations défensives à Sunderland tout en constatant ce qu’ils craignaient : en l’absence de Robin van Persie, c’est tout le collectif qui souffre au niveau de son jeu en combinaisons et, en plus, sans pouvoir compter sur un coup de génie du Néerlandais, également en mesure de se débrouiller seul.

Ni Eduardo, ni Bendtner (aussi forfait), ni Vela ou Walcott n’ont les moyens d’avoir cette influence, ce qui explique sans doute l’intérêt pour Pazzini (Sampdoria) et Loïc Remy (Nice). Pour autant, ça reste Arsenal, qui n’a pour l’instant perdu qu’en "Premier League" et à l’extérieur et qui présente quand même un bilan de dix succès en dix matchs avec une différence de buts de 33 à 7 à l’"Emirates Stadium". Le Standard se présentera donc en quête d’un authentique exploit.

"Nous n’avons pas perdu à Sunderland à cause de l’absence de Robin. Certains n’étaient pas à leur meilleur niveau. Nous n’avons pas su marquer et nous avons offert un but sur phase arrêtée, le seul moyen que Sunderland avait de marquer, car je ne nous ai jamais trouvé en danger, tente de minimiser Arsène Wenger. Nous étions lents ? Oui, mais c’est un petit souci. Je crois surtout que mes avants n’ont pas assez cherché à aller en profondeur."

Avec huit points de retard sur Chelsea, qu’il affronte justement dimanche, et alors qu’il n’a besoin que d’un point demain pour assurer la qualification en Ligue des Champions, Arsène Wenger ne sera-t-il pas tenté de privilégier le 2e match de sa semaine ?

Alors qu’il a été critiqué pour avoir laissé Arshavin au repos samedi, il n’a pas vraiment tranché la question. "C’est important de gagner notre prochain match. Et c’est un match de Ligue des Champions. Oublions Chelsea. Je ne m’attendais pas à ce que les Blues perdent des points contre les Wolves. C’est beaucoup plus simple d’enchaîner à domicile après une trêve internationale. Si cela avait été notre cas, nous aurions battu Sunderland."