Football La presse anglaise, toujours très critique, a regardé avec attention le premier match des Diables rouges lors de la Coupe du monde, remporté 3-0 face au Panama au terme d'une prestation à deux visages.

Au vu du contingent de Belges dans le championnat anglais, la rencontre entre la Belgique et le Panama a été particulièrement scrutée par les médias d'outre-Manche. A fortiori dans la mesure où les deux nations s'affronteront en clôture du groupe G jeudi 28 juin.

Le Telegraph synthétise à lui seul la pensée british. " Malgré une victoire aisée contre le Panama, la génération dorée belge est apparue rigide et stupide".

Et de comparer cette dernière à la génération dorée anglaise " qui n'était pas si loin". Pour The Telegraph, la bonne nouvelle pour Gareth Southgate n'est pas d'avoir constaté que les Panaméens " n'étaient pas vraiment bons " mais que " la Belgique n'était pas bien meilleure et a semblé lutter avec de nombreux cas alarmants dont on ne sait pas si Roberto Martinez pourra solutionner ".

" Une Belgique penaude " ajoute le  Times. "Leur jeu a été insipide durant la première mi-temps, et ce n'est pas comme s'ils avaient dû faire face à une tempête panaméenne. Certes courageux, le Panama était très limité."

Du côté de Sky Sports, on pointe les options offensives à disposition du sélectionneur fédéral, qui font de la Belgique " un parti passionnant" à suivre durant la compétition, tout en soulignant les attentes, haut placées, qui rendent fragile notre équipe nationale. " L'équipe de Gareth Southgate devrait pouvoir viser cette incertitude."

Un point de vue corroboré par le Daily Mail qui met en exergue le fait que les Belges " peuvent s'éteindre à l'arrière" et que " des espaces peuvent être trouvés entre Alderweireld et Vertonghen".

"L'Angleterre se réjouira du manque de patience des Belges"

Le  Daily Mail craint néanmoins la dernière rencontre du groupe G, l'une des affiches du premier tour du Mondial, entre Anglais et Belges. " Ce sera le pire scénario, mais il y a des chances que l'Angleterre devra arracher un résultat contre la Belgique le 28 juin."

Méfiant, le média se montre néanmoins critique envers la prestation noir-jaune-rouge. Selon ce dernier, il est ainsi "rapidement devenu clair que la tâche des Belges allait être bien plus compliquée qu'attendu". "Après avoir utilisé leur armes du pressing haut et du jeu court, les Diables ont commencé après vingt minutes à s'en remettre aux longs ballons. Surprenant. Les défenseurs panaméens sont facilement parvenus à gérer ce danger. "

Ce qui fait dire au Mail que "l'Angleterre se réjouira que la Belgique perde patience aussi rapidement quand les choses ne tournent pas dans son sens ".

La menace Mertens et des coups de coin rapides

"Initialement placé à droite d'une attaque à trois, Mertens s'est déplacé régulièrement à gauche et au centre pour terminer sur la gauche, ce qui rend presque impossible un marquage individuel et l'Angleterre devra clairement se méfier de la façon dont il plonge dans les petits espaces" pointe encore le Daily Mail.

Quant à Kevin De Bruyne, il suscite un plébiscite et reçoit un 8 du Mail. Pourtant jugé très moyen chez nous jusqu'à son assist sur le 2-0 de Lukaku, le médian "a prouvé qu'il appartient à la classe mondiale avec quelques éclairs".

Enfin, le nombre de phases arrêtées obtenues par les Diables a alerté le même Daily Mail. Sur les onze corners, de nombreux ont été joués rapidement et "l'Angleterre doit être vigilante dès que le ballon sera remis en jeu où elle s'exposera à des problèmes".