Football

Revue de presse de ce que pensent les médias français de ce 1/8ème de finale face à l'Argentine qualifiée mardi soir au bout du suspens.

Pour le quotidien Le Parisien, la rencontre face à l'Argentine ce samedi permettra aux Bleus d'accélérer dans ce mondial après une phase de poule assez poussive. "La France affrontera l’Argentine en huitièmes de finale, samedi à 16 heures à Kazan. Une affiche superbe pour accélérer dans ce Mondial après un premier tour maîtrisé mais poussif. "Surtout pas l’Argentine !" Dans l’intimité du camp de base d’Istra, les Bleus anticipaient le huitième de finale avec une certaine crainte depuis plusieurs jours déjà. Leurs prédictions se sont confirmées mardi soir à la défaveur d’un double scénario haletant et indécis.

France Football évoque une affiche qui régale. "Le seul petit bémol de ce match est que les deux équipes déçoivent depuis le début du mondial mais sur papier l'affiche régale." L'hebdomadaire se veut ensuite confiant. "Comme on dit souvent, la France s'en sort mieux face aux équipes qui jouent..."

Le site internet 20minutes.fr n'est quant à lui pas très enthousiaste à l'idée d'affronter l'Albiceleste. Le titre de leur article sur l'affiche de ce samedi est on ne peut plus clair: "France-Argentine en 8e de finale, ça fait flipper non?" Les Bleus pas rayonnants, les Argentins miraculés, il y a tout pour qu'on le sente moyen moyen ce match...

Le quotidien Ouest-France évoque quant à lui une affiche de rêve même si le niveau de jeu des deux équipes depuis le début de cette coupe du Monde laisse à désirer. "Le niveau de jeu des deux équipes laisse certes à désirer, mais à l’échelle de la grande histoire de la Coupe du monde, c’est bien une affiche de légende qui se tiendra, samedi, à Kazan. On a tous dans le cœur des France - Italie, France - Espagne, France - Brésil, France - Allemagne d’hier et d’avant-hier, à jamais gravés dans nos mémoires, pour le meilleur et pour le pire. Mais jamais les Bleus n’ont affronté l’Argentine, cette immense nation de football, aux deux étoiles sur son maillot, en match à élimination directe dans un Mondial. L’affiche s’est tenue à deux reprises, mais c’était en phase de poules (1930 et 1978), pour deux défaites… L’anomalie va être réparée, le rendez-vous fait saliver, il est parfait pour envisager de prendre sa revanche..."

Eurosport.fr part confiant vu le niveau de jeu proposé par l'Argentine lors de sa phase de groupe. Toutefois, le site internet sportif n'oublie pas qu'avec Léo Messi dans son équipe, l'Argentine est capable de tout. "Il y a dix jours, un huitième France-Argentine aurait sans aucun doute été perçu comme le scénario du pire pour l'équipe de France. Les vice-champions du monde ont affiché un visage moribond pendant deux matches et s'ils ont retrouvé le chemin du succès face au Nigeria, tout n'a pas été parfait, loin s'en faut. Reste que cette équipe a du talent, et une équipe qui compte un joueur comme Leo Messi dans ses rangs est par nature dangereuse. Si un France-Nigeria, remake du huitième de finale de 2014 ou un France-Islande, deux ans après le quart de l'Euro 2016, aurait trouvé un écho dans un passé récent, il faut remonter beaucoup plus loin pour trouver trace d'un duel face à l'Argentine qui ne soit pas une rencontre amicale (...). Samedi, un champion du monde restera au tapis. Un candidat au titre, aussi. La France n'a pas spécialement convaincu. L'Argentine, encore moins. Mais cette affiche a quand même de quoi faire rêver. Et trembler, aussi un peu..."