Football

Le Paris SG, qui a surpris Chelsea (3-1), et le Real Madrid, qui a dominé le Borussia Dortmund (3-0), mercredi, en quarts de finale aller de la Ligue des champions, sont très bien partis pour la suite.

On attendait Ibrahimovic du côté parisien. Mais le Suédois a été discret puis s'est blessé derrière une cuisse tout seul peu avant l'heure de jeu. Si un claquage se confirme, "Ibra" ne pourra sans doute pas jouer le match retour à Londres mardi prochain.

Les héros du PSG ont été deux Argentins, Lavezzi, sensationnel tout le match et Pastore, joker décisif entré en fin de match.

C'est Lavezzi qui a ouvert le score, puis Chelsea a trouvé les ressources pour égaliser, sur un penalty de Hazard.

Un penalty qui découlait d'une faute inhabituelle de Thiago Silva, sous le regard de son sélectionneur Luiz Felipe Scolari qui avait fait le déplacement au Parc des Princes.

Tout a basculé en seconde période. Alors que Chelsea semblait parti pour obtenir un très bon nul, David Luiz a marqué contre son camp sous la pression de Lavezzi. Puis Pastore, celui que l'on n'attendait pas comme joueur décisif, corsait l'addition dans les arrêts de jeu. Mourinho tombera-t-il face au PSG des Argentins?

Dans l'autre affiche de la soirée, le Real Madrid a imposé sa loi au Borussia Dortmund, prenant ainsi sa revanche sur la demi-finale aller de la saison passée quand les Allemands l'avaient emporté 4 à 1.

On attendait du côté de la "Maison Blanche" Cristiano Ronaldo, qui était en quête d'un record, celui du nombre de buts marqués en Ligue des champions dans une saison, 14, marque co-détenue par Messi (2011-12/Barcelone) et José Altafini "Mazzola" (1962-63/AC Milan). Ce sont d'abord Bale et Isco qui ont ouvert la marque pour le Real.

Puis le but que tout le monde attendait est venu en seconde période. Avec son double contact bien senti de la 57e minute, le Ballon d'Or a porté le score à 3 à 0 pour le Real et a rejoint dans l'histoire Messi et "Mazzola": 14 buts lui aussi en une saison.

Avec au minimum un match à jouer, mais potentiellement trois autres possibles cette saison si le Real va en finale, "CR7" a donc la possibilité de devenir le seul détenteur du record.

Avec ce 64e but en C1 (décompte hors tours préliminaires) de sa carrière, le Portugais, 3e meilleur réalisateur de l'histoire de la Ligue des champions (depuis 1992-93, à partir de la phase de groupes), revient à trois buts de Messi (67) et sept de Raul dont le compteur est resté bloqué à 71. A suivre.

Les autres quarts aller, mardi, n'avaient donné que des nuls: Barcelone-Atletico Madrid (1-1), Manchester United-Bayern Munich (1-1). Les retours sont mardi et