Football

Le gardien de Liverpool Loris Karius, auteur de grosses erreurs sur deux des trois buts du Real Madrid, aurait été victime d'une commotion cérébrale en finale de la Ligue des Champions. Telle a été la conclusion des médecins d'un hôpital de Boston ou l'Allemand a été examiné le 31 mai, soit cinq jours après la défaite des Reds en finale, selon la BBC.

Durant la finale, Karius s'est plaint auprès des arbitres à la 49e minute après avoir reçu un coup de coude du défenseur espagnol Sergio Ramos, un fait de jeu passé largement inaperçu sur le moment.

"Il est probable que cette blessure a affecté la performance de Karius", a avancé Ross Zafonte, un des médecins présents à Boston. C'est une relance malheureuse à la main de Karius qui a permis à Karim Benzema d'ouvrir le score à la 51e. Et sur le troisième but, une frappe certes puissante de Gareth Bale mais pour laquelle il était bien placé, il a laissé maladroitement le ballon filer entre ses doigts.

"Au moment de notre évaluation, les principaux symptômes résiduels et signes objectifs de M. Karius suggèrent qu'il existait vraisemblablement un dysfonctionnement visuel spatial, juste après l'événement" (le coup de coude de Sergio Ramos), expliquent les Dr Zafonte et Lenore Herget.