Football

Liverpool a pris une option sur les demi-finales de la Ligue des Champions en battant Manchester City 3-0, mercredi. "Nous avons battu la meilleure équipe du monde, c'est une belle performance", s'est réjoui Jürgen Klopp, l'entraîneur des 'Reds'.

"Cela a été deux périodes différentes", a analysé l'entraîneur allemand. "Très actif, engagé, quasi parfait dans la première. Nous avons marqué trois buts fantastiques. Dans la seconde, il aurait fallu jouer plus au football, j'espère que c'est clair. Mais le résultat est le plus important. C'est mieux que d'avoir trois buts de retard. Manchester City va vouloir riposter maintenant. On ne peut pas être dominateur contre City pendant 90 minutes."

Klopp a mis en garde ses joueurs contre un excès de confiance. "Je ne fais pas de comparaison, cela ne m'intéresse pas d'être meilleur que Manchester City, ce qui m'intéresse c'est d'aller en demi-finale. Et ils ont encore leurs chances de passer. 3-0, c'est mieux que 1-0 ou 2-0, mais ce n'est pas décidé. Personne n'a dansé dans le vestiaire. C'est 180 minutes (un quart de finale). Il faut faire la fête quand la fête commence, pas quatre semaines avant."

"Nous avons battu la meilleure équipe du monde, c'est une belle performance. C'est rare, ils sont tellement bons", a conclu Klopp.

Le coach du Barça Ernesto Valverde ne se voit pas encore en demi-finale

Le FC Barcelone a réalisé une excellente opération en s'imposant 4-1 face à l'AS Roma, mercredi, en quarts de finale aller de la Ligue des Champions. "Je ne me vois pas encore en demi-finale", a relativisé l'entraîneur du Barça Ernesto Valverde.

"C'était un match compliqué, difficile, l'adversaire faisait un bon pressing haut et cela nous a empêché d'avoir de la continuité dans notre jeu", a analysé Valverde. "Parfois, nous nous sommes trop précipités en attaque au lieu de garder le contrôle. En seconde période, le match a été plus ouvert et nous avons réussi à marquer. C'est là que la Roma a poussé et c'est comme ça qu'est intervenu leur but. Ce n'est pas plus mal d'avoir réussi à marquer le quatrième."

Un but, signé Suarez, qui ouvre déjà les portes des demi-finales? "Ah non, pas du tout, je ne me vois pas encore en demi-finale. L'adversaire a démontré avoir une excellente équipe et il nous reste un match à jouer là-bas. Rien n'est fait. Nous ne savons pas ce qui peut arriver au retour, peut-être qu'ils auront plus de précision et nous devons y être préparés", a prévenu Valverde.