Football

La nouvelle formule de la Ligue des Champions a été appliquée pour la première fois ce mardi soir. Découvrez tous les résultats des premières rencontres.

Monaco - Atlético Madrid (1-2)

Décollage réussi: l'Atlético Madrid d'Antoine Griezmann a démarré sa mission "finale", qui se jouera chez elle en juin, par une victoire à Monaco.

Diego Costa (32e) et José Maria Gimenez (45e+1) ont lancé les Colchoneros, malgré les turbulences provoquées par l'ouverture du score monégasque par Samuel Grandsir (18e).

Monaco : Benaglio, D. Sidibé, Glik, Jemerson, Henrichs, Chadli, Aholou, N'Doram, Tielemans, Grandsir, Falcao

Entraîneur : Leonardo Jardim (POR)

Atlético Madrid : Oblak, Juanfran, Gimenez, Godin, Lucas Hernandez, Koke, Saul, Rodrigo, Correa, Griezmann, Diego Costa.

Entraîneur : Diego Simeone (ARG)

Arbitre : William Collum (SCO)

Liverpool - PSG (3-2)

Un but dans les dernières secondes de l'attaquant de Liverpool Roberto Firmino a fait tomber le Paris SG (3-2), mardi à Anfield lors de la 1re journée de la Ligue des champions.

Le Brésilien, à peine entré en jeu, a délivré les vice-champions d'Europe en titre en marquant à la 90+2e minute. Après la réduction du score de Thomas Meunier (40e), Kylian Mbappé avait égalisé pour le PSG (83e), alors que le Anglais menaient 2-0 en première période, grâce à Daniel Sturridge (30) et James Milner (36 s.p.).

Les Reds, dominateurs pendant la majeure partie de la rencontre, se sont fait peur lorsque le Français de 19 ans, champion du monde en Russie cet été, a permis au club parisien de revenir à 2-2 contre le cours du jeu.

Mais Firmino, préservé par Jürgen Klopp en début de match après sa blessure à l'oeil le week-end dernier contre Tottenham, n'a eu besoin que de quelques minutes pour crucifier Alphonse Areola d'une frappe soudaine.

Liverpool se retrouve seul en tête du groupe C avant de se déplacer à Naples pour le compte de la deuxième journée. Les Napolitains ont dans le même temps concédé un match nul (0-0) sur le terrain de l'Etoile rouge de Belgrade.

Pour les Parisiens, qui concèdent leur première défaite de la saison, et leur entraîneur Thomas Tuchel, peu inspirés à Anfield et même inquiétants physiquement alors que l'objectif de remporter la C1 est clairement affiché par les propriétaires qataris, la victoire sera déjà essentielle à domicile contre l'Etoile rouge pour ne pas être distancé dans la course aux 8es de finale.


Liverpool : Alisson, Alexander-Arnold, Gomez, Van Dijk, Robertson, Milner, Wijnaldum, Henderson, Salah, Sturridge, Mané

Entraîneur : Jürgen Klopp (GER)

Paris SG : Areola, Meunier, Thiago Silva, Kimpembe, Bernat, Rabiot, Marquinhos, Di Maria, Mbappé, Cavani, Neymar

Entraîneur : Thomas Tuchel (GER)

Arbitre : Cuneyt Cakir (TUR)


Etoile rouge de Belgrade - Naples (0-0)

Naples, entreprenant mais manquant de réalisme, a été tenu en échec 0 à 0 mardi soir à Belgrade par l'Etoile Rouge dans le cadre de la première journée de la Ligue des champions.

C'est étonnant pour une équipe connue pour son jeu offensif et qui alignait trois attaquants d'entrée, mais Naples est resté muet dans l'enfer du "Marakana": Carlo Ancelotti aura encore à ajuster le jeu du club italien, qui a souffert d'inefficacité dans la capitale serbe.

Naples ne s'est pas montré impressionné par l'atmosphère bouillante crée par les 50.000 spectateurs présents au stade Rajko Mitic, où les Serbes fêtaient bruyamment leur retour dans l'élite européenne après 26 ans d'attente.

Au contraire, les joueurs d'Ancelotti ont été entreprenants en première mi-temps, mais sans parvenir à trouver la faille, l'Etoile Rouge ayant resserré les rangs devant son but: le tir d'Insigne (17e) a ainsi trouvé la barre transversale et celui de Milik, resté seul devant le gardien, ne fut pas plus menaçant (28e).

Zielinski (59e) puis Mertens (64e) et Callejon (67e) n'ont pas été plus adroits (20 frappes dont 8 cadrées au total).

Le club serbe, lui, n'a pas réellement inquiété David Ospina, l'ancien Niçois prêté par Arsenal.

Mais cela n'a pas gâché la fête des Rouge et Blanc. Pour l'occasion, des joueurs de la génération 1991, vainqueur de la C1 face à Marseille, sont descendus sur la pelouse du stade saluer les supporters et encourager les joueurs actuels.

Le public a ainsi ovationné Dejan Savicevic, Ilija Najdovski mais aussi les entraineur et directeur technique à l'époque Ljupko Petrovic ainsi que la légende du club Dragan Dzajic.

En seconde période, le club italien s'est rué vers le but des Serbes sans succès et l'entrée en jeu de Mertens (60e) ne s'est pas traduite par plus de réussite.

Lorsqu'ils parvenaient à tromper la défense de l'Etoile Rouge, les Napolitains tombaient en effet systématiquement sur Milan Borjan en grand forme.

L'Etoile Rouge aurait même pu faire basculer le match par Boakye (79e), resté seul à la limite de la surface de réparation.

Etoile rouge de Belgrade : Borjan - Stojkovic, Degenek, Savic (C), Rodic - Causic, Krsticic - Cafu, Ebecilio, Marin - Boakye (4-2-3-1)

Entraîneur : Vladan Milojevic (SER)

Naples : Ospina, Hysaj, Albiol, Koulibaly, Mario Rui, Allan, Fabian, Zielinski, Callejon, Milik, Insigne

Entraîneur : Carlo Ancelotti (ITA)

Arbitre : Szymon Marciniak (POL)

Schalke 04 - FC Porto (1-1)

Schalke 04 : Fährmann, Sane, Naldo, Nastasic, Caligiuri, Mckennie, Embolo, Bentaleb, Serdar, Uth, Schöpf

Entraîneur : Domenico Tedesco

FC Porto : Casillas, Maxi, Felipe, Militão, Alex Telles, Danilo, Otávio, Herrera, Brahimi, Aboubakar, Marega

Entraîneur : Sergio Conceiçao

Arbitre : Jesus Gil Manzano (ESP)

Galatasaray - Lokomotiv Moscou (3-0)

Galatasaray : Muslera, Nagatomo, Serdar, Donk, Linnes, Fernando, Badou Ndiaye, Rodrigues, Belhanda, Emre, Belhanda

Entraîneur : Fatih Terim (TUR)

Lokomotiv Moscou : Guilherme, Kverkvelia, Corluka, Höwedes, Denisov, Ignatyev, Idowu, Al. Miranchuk, Fernandes, Krychowiak, Farfan

Entraîneur : Iouri Siomine (RUS)

Arbitre : Gianluca Rocchi (ITA)