Football

Le footballeur Lionel Messi, star du FC Barcelone, a gagné jeudi en justice le droit d'enregistrer sa marque d'articles de sport "Messi" dans l'Union européenne, renversant une précédente décision, a annoncé le Tribunal de l'UE établi à Luxembourg.

En 2013, l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) avait donné raison aux exploitants espagnols de la marque "Massi" qui faisaient valoir un risque de confusion. Une décision dont le Tribunal de l'UE a pris le contre-pied jeudi, selon un communiqué.

"C'est à tort que l'EUIPO a conclu que l'usage de la marque "MESSI" pour des vêtements, des articles de gymnastique ou de sport et des appareils et des instruments de protection pouvait créer un risque de confusion avec la marque "MASSI" dans l'esprit du consommateur", relève notamment le tribunal dans son arrêt.

Il souligne que la renommée dont jouit Messi dépasse le seul public s'intéressant au sport, et que par conséquent une grande majorité des consommateurs pourra facilement distinguer le terme "Messi" de "Massi".

C'est en août 2011 que le multi Ballon d'Or argentin avait demandé à l'Office européen spécialisé d'enregistrer la marque "Messi" avec le logo assorti (formant un M blanc sur une sorte de bouclier noir à bandes verticales), notamment pour des vêtements et des chaussures.

En novembre de la même année, la marque espagnole "Massi" avait introduit un recours pour protéger ses produits (vêtements, chaussures, casques de cyclistes et tenues de protection), ce qui avait été accueilli favorablement par l'EUIPO en 2013.

En avril 2014, Messi avait essuyé un second revers lorsque son recours contre la décision de l'EUIPO avait été rejeté, d'où la saisine du tribunal de l'UE.

"Par son arrêt de ce jour (jeudi), le Tribunal annule la décision de l'EUIPO", souligne le communiqué.

Concrètement Lionel Messi obtient la protection de la marque éponyme contre toute éventuelle copie ou contrefaçon. La vente elle-même des articles n'avait pas été interrompue par la procédure.