Football

"C'est le plus grand moment de ma carrière", avoue-t-il, "même si j'espère qu'il y en aura un tas d'autres, et encore beaucoup plus grands. Je suis en effet très ambitieux, mais aussi bien décidé à ne pas m'emballer, ni à brûler les étapes. Il me faut absolument garder la tête froide dans un contexte où cela devient difficile. Je dois parvenir à rester très calme face à cette folie collective. J'écoute et je fais ce que disent mes parents. Ce qui m'évite de commettre des bêtises. Je me rends en effet bien compte qu'ils ont toujours raison. Je ne change rien à mes habitudes, et ne quitterai pas l'école sans diplôme, ni Anderlecht avant mes 20 ans, voire un peu plus. J'espère atteindre les plus hauts sommets mais en attendant, je suis déjà très content de figurer à 16 ans dans le groupe de Monsieur Advocaat. D'autant qu'il a vraiment choisi le meilleur moment pour me donner ma chance. Avant Ajax et Bilbao, je n'étais pas prêt. Alors que maintenant je peux espérer être à la hauteur. Même si je sais que ce sera encore une autre paire de manches mercredi, face à des défenseurs qui figurent parmi les meilleurs du monde. C'est une nouvelle marche à grimper pour aller encore plus haut. Je ferai de mon mieux, mais je sais qu'il me reste encore pas mal de choses à apprendre ou à améliorer. Je dois par exemple impérativement viser et atteindre la régularité, qui caractérise précisément les plus grands", conclut Romelu Lukaku.