Football

La League Cup pour débuter...

La saison anglaise va rendre son premier verdict dimanche. Arsenal et Manchester City vont disputer la finale de la Coupe de la Ligue. Un match qui, hasard du calendrier, repousse leur affrontement de la 28e journée de Premier League, également prévu dimanche, au jeudi 1er mars.

Après sa saison exceptionnelle, Manchester City va forcément partir avec les faveurs des pronostics. Mais la piteuse élimination des hommes de Pep Guardiola au 5e tour de la FA Cup a prouvé que la perfection n’existait pas. Même pour les Citizens.

Hormis Gabriel Jesus et Raheem Sterling, incertains, Pep Guardiola devrait pouvoir compter sur un effectif au complet pour tenter de décrocher son premier trophée avec les Skyblues. Kevin De Bruyne, qui n’a joué qu’une petite demi-heure face à Wigan, devrait être frais. Tout comme Vincent Kompany, laissé au repos lors de ce 5e tour de Cup. Le défenseur va tenter de s’offrir son septième trophée avec Manchester City et sa troisième Coupe de la Ligue, après celles de 2014 et 2016.

Arsène Wenger , septuple vainqueur de la FA Cup à la tête des Gunners, va, quant à lui, tenter d’enfin mettre la main sur la League Cup, après deux défaites en finale, en 2007 face à Chelsea et en 2011 face à Birmingham. L’entraîneur français, qui va jouer une grosse partie de sa saison sur cette finale, ne va pas se présenter à Wembley en victime expiatoire des Skyblues. "Pour les battre, il faudra d’abord y croire très fort et être bien organisé pour saisir la moindre opportunité d’avancer et d’attaquer", a ainsi détaillé Arsène Wenger.

L’entraîneur des Gunners n’en n’oublie pas pour autant la qualité de ses prochains adversaires. Au premier rang desquels il cite Kevin De Bruyne, le définissant comme "l’une des grandes forces de Manchester City, devenu un joueur très complet, un milieu de terrain moderne, un bagarreur bon des deux pieds."

Le milieu belge possède, à coup sûr, les qualités pour permettre à Manchester City de remporter son premier trophée de la saison.