Football

L'entrainement de lundi est annulé en raison des fortes pluies qui s'abattent sur Salvador.

Marc Wilmots espère que le huitième de finale de la Coupe du monde mardi face aux Etats-Unis ne se jouera pas dans la séance de tirs au but. La Belgique a remporté la seule qu'elle ait disputé à ce jour dans un Mondial, le 22 juin 1986 à Puebla contre l'Espagne (5-4) en quart de finale du second Mondial mexicain. "On peut en effet s'entraîner aux penaltys, mais un entraînement n'est jamais identique à un match. On ne peut pas reproduire la sensation d'un match. Et si vous vous entraînez, cela ne donne aucune garantie que vous marquiez votre tir pendant la rencontre.", a déclaré Wilmots après l'entraînement dominical à Mogi das Cruzes.

Wilmots est toutefois un homme préparé à tout. "J'ai dans ma sélection sept joueurs qui peuvent parfaitement donner un penalty. Je pense à des gars comme Dries Mertens, Eden Hazard et Kevin Mirallas. Espérons qu'on n'arrivera pas aux tirs au but, mais j'ai ma liste de cinq tireurs dans la tête."

Le sélectionneur fédéral estime que son équipe est prête. "Nous avons travaillé très dur afin d'atteindre la Coupe du monde, pris 9 points sur 9 en phase de groupe. Nous pouvons maintenant jouer libérés. Les garçons sont prêts. J'ai moi-même plus de stress car une rencontre décide de la qualification ou de l'élimination."

La ville de Salvador, qui accueillera le 1/8ème de finale entre la Belgique et les Etats-Unis mardi, est pour l'instant le théâtre de fortes pluies.


Mertens: "Je m'attends à débuter contre les USA"

"J'attends une rencontre difficile et fermée contre les Etats-Unis", a estimé Dries Mertens, dimanche après l'entraînement des Diables Rouges, à propos du huitième de finale mardi à Salvador. Mertens a joué dans les trois premières rencontres de la Belgique et a notamment inscrit le but de la victoire contre l'Algérie le 17 juin à Belo Horizonte.

"Sur base de ce que j'ai montré en phase de groupes, je m'attends à débuter aussi contre les Etats-Unis. Premiers de notre groupe nous rencontrons les USA et nous nous sentons obligés de gagner. Autrement, je considérerais que notre Mondial ne serait pas réussi", a-t-il même ajouté.

L'ailier de Naples a été cité comme un des tireurs de penalty possibles des Diables Rouges (s'il faut en arriver jusque-là). "Je tirerai volontiers un penalty, mais j'espère que cela n'ira pas jusque-là. J'espère que nous marquerons aussi vite que possible. Je suis désireux et prêt à marquer, mais si nous nous qualifions avec un but à la dernière minute, je serai aussi super content".

Mertens a évoqué Romelu Lukaku, dont les prestations contre l'Algérie et la Russie ont déçu. "Le meilleur Romelu doit encore arriver. Il a besoin d'espaces qu'il n'a pas eu lors des deux premiers matchs. Je suis certain qu'il va encore marquer des buts importants dans ce Mondial."


Gros point d'interrogation sur la participation de Kompany mardi contre les Etats-Unis

Marc Wilmots est resté très prudent après l'entraînement de dimanche à Mogi das Cruzes sur l'éventuelle participation de son capitaine Vincent Kompany au 1/8e de finale du Mondial 2014 face aux Etats-Unis, mardi à Salvador (22h00). Kompany souffre des adducteurs et continue à s'entraîner individuellement comme depuis plusieurs jours.

"Vince suit son programme. Cela va un peu mieux, il suit son schéma et s'entraîne deux fois par jour. Pourtant sa participation contre les USA reste un grand point d'interrogation", a confié Wilmots. "Nous devons attendre jusqu'à demain, espérer qu'il sera de la partie lors de l'entraînement collectif."

Wilmots ne veut que des joueurs en pleine forme. "J'ai besoin de joueurs qui sont à 100%, 80% n'est pas suffisant. Nous allons prendre la meilleure solution ensemble pour le pays et l'équipe. Vincent a très envie de jouer et souhaite seulement le meilleur pour l'équipe. Je sais très bien ce que c'est d'avoir une telle blessure, car j'ai eu pendant un an et demi une blessure aux adducteurs."

Thomas Vermaelen (élongation aux ischio) a suivi une nouvelle séance en compagnie de Lieven Maesschalck sur un terrain annexe. "Il s'entraîne déjà à des exercices de vitesse et de courtes rotations. Cela va donc beaucoup mieux. Nous allons également attendre en ce qui le concerne", a conclu le sélectionneur des Diables Rouges.