Football La cote du Roumain monte en flèche. D’autres clubs italiens le suivent de près.

Assurément l’une des révélations liégeoises de la saison, Razvan Marin a vu sa cote grimper en flèche ces derniers mois. Considéré comme une solution de remplacement par son coach en début de saison, le médian roumain de 21 ans a su se faire violence pour se rendre indispensable aux yeux de Ricardo Sa Pinto.

Aujourd’hui, Razvan Marin compte pas moins de 12 assists et 6 buts en 38 apparitions. S’il marque un peu le pas ces derniers temps tout en affichant un bon niveau, Marin n’en attire pas moins les regards. En janvier déjà, nombreux étaient les clubs intéressés par ses services.

L’intérêt le plus concret émanait du Calcio et de l’AS Rome. Ce n’est pas la première fois que le club romain s’intéresse à Marin puisqu’il le suivait de près avant qu’il signe au Standard (au même titre que la Juventus, la Fiorentina et le Zenit). Sous l’impulsion de son coach, Eusebio Di Francesco, qui a d’ailleurs le même agent que Marin, le club romain a soumis une offre en bonne et due forme à hauteur de... 7 M € au lendemain du match contre Eupen (3-2) au cours duquel Marin avait été décisif, délivrant l’assist (le 5e de sa saison à l’époque) sur l’égalisation d’Orlando Sa.

Proposition directement rejetée par le président Bruno Venanzi qui ne voulait pas voir partir sa jeune pépite un an seulement après son arrivée en bord de Meuse.

Comment a réagi le joueur ?

(...)