Football La Belgique a une arme fatale : son banc. Dans l’histoire du pays en Coupe du Monde, les changements ont souvent fait la différence. Cela a commencé en 2002 avec le but du remplaçant Wesley Sonck qui a permis à la Belgique de mener 2-1 (score final 3-2). (...)