Football Le sélectionneur est revenu lors de sa conférence de presse de lundi sur la non-sélectionneur du joueur romain.

"C'est un grand joueur mais son absence s'explique très clairement par des raisons tactiques. Je l'ai appelé hier dimanche, nous avons beaucoup parlé. C est une décision très difficile. Ma conversation avec Radja ? Il m'a dit qu'il soutenait malgré tout l'équipe, c'était une discussion constructive", a assuré Martinez.

"Ma conversation avec Radja restera privée. Je sais que cette décision est impopulaire mais il faut parfois en prendre en football. Comme je l'ai expliqué, c'est un choix tactique. Nous avons beaucoup de joueurs offensifs dans le groupe, il faut le comprendre. La décision est basée sur les deux dernières années, pas sur les dernières semaines. Radja a 30 ans et beaucoup d'expérience. Ma décision s'est prise au fil des dernières années, pas sur un moment précis. C'etait important pour moi de le voir à l'oeuvre quand je le rappelais", a encore déclaré l'Espagnol.

Avant de conclure: "Non, je n'ai pas consulté les cadres du groupe, je ne voulais pas les mettre dans une situation compliquée".