Football Roberto Martinez a répondu aux questions des journalistes ce lundi avant l'entraînement des Diables à Tubize. Voici les moments forts de sa conférence de presse.

- Sur la possibilité de reprendre le Standardman Edmilson: "Il est un joueur très intéressant, surtout grâce à sa capacité de faire une action individuelle. Oui, il était une option. Nous l'avons suivi de très près."

- Sur la préparation et le match face au Portugal: "La semaine dernière était une bonne semaine. Tout le monde n'était pas là, mais ça n'a pas d'importance. Cette semaine, tout le monde est là et nous voulons être tous prêts pour le match face au Portugal samedi. Les fans veulent voir que l'on se prépare au mieux pour le Mondial et nous devons souffrir pour y arriver. Chacun doit arriver à faire avancer l'autre."

- Sur les blessés: "Thomas Vermaelen n'est pas fit pour le moment Il a travaillé très dur ces deux dernières semaines. Cette semaine, nous espérons voir une bonne progression. Les blessures de Romelu et Jordan Lukaku évoluent bien. Mais on va tout évaluer également à la fin de la semaine."

- Sur la sélection des 23: "Tout les joueurs ont des chances cette semaine de prouver qu'ils doivent être dans les 23. La liste définitive n'est pas encore dans mon esprit, nous déciderons après le match contre le Portugal. Dans ma tête, le noyau est fixé à 90 %. Pour le reste, cela dépendra de plusieurs choses." Et notamment les blessés... (lire ci-dessus)

- Sur l'affaire Nainggolan: "Je comprends le débat sur Radja Nainggolan, c'est difficile pour moi et le staff. Mais je ne suis pas là pour prendre des décisions populaires mais bien les bonnes décisions."

- Martinez a également annoncé les adversaires les plus redoutables au Mondial: "Sur base de leur palmarès, je dirais l'Argentine, l'Espagne, l'Allemagne, la France et le Brésil. Leurs jeunes joueurs ont vu comment ces pays ont gagné des trophées. Cela les a inspirés. Mais l'avantage qu'ils ont, n'est que d'ordre psychologique..."