Football

Selon nos confrères français du journal L’Équipe, Anderlecht aurait augmenté son offre pour convaincre Amiens de lâcher son défenseur central Prince-Désir Gouano. 

Le Sporting proposerait cette fois 6,5 millions. La semaine dernière, Amiens avait refusé les 6 millions offerts, une somme pourtant déjà plus que conséquente pour un défenseur. Furieux sur sa direction, Gouano avait rentré un certificat pour maladie le couvrant durant une semaine. Amiens a donc reçu Reims (4-1) sans lui et son absence n’était pas pour plaire à ses supporters qui ont brandi une banderole avec l’inscription "Gouano ton attitude n’est pas celle d’un Prince".

Par ailleurs, Anderlecht n’a pas encore abandonné la piste menant au Gambien Bubacarr Sanneh (Midjylland). Un accord n’a pas été trouvé ce week-end mais les négociations seront poursuivies ce lundi. Lui non plus, d’ailleurs, n’était pas aligné par son équipe dimanche soir dans le championnat danois. Mais là, c’était un choix de l’entraîneur qui a fait tourner son effectif avant le match d’Europa League de cette semaine.