Football Le Standard offre un bon de sortie au défenseur central, qui n’a plus que six mois de contrat en bord de Meuse.

Depuis le début de cette année, la situation sportive de Corentin Fiore a pris un nouveau tournant. Le gaucher n’a plus que six mois de contrat avec le Standard et peut donc librement négocier un transfert avec un club en vue du prochain mercato estival. Naturellement, le club liégois ne toucherait, dans ce cas bien précis, pas la moindre indemnité car son joueur serait, alors, totalement libre. Aujourd’hui, rien ne laisse penser qu’il en ira autrement car les deux parties ne s’assoiront pas autour d’une table pour négocier un nouveau bail, tant il ne semble plus entrer dans les plans de l’actuel staff technique.

Cette saison, Corentin Fiore n’a pas encore disputé la moindre minute de jeu et n’a même pas figuré une seule fois dans la sélection de Ricardo Sa Pinto. Le défenseur a été gêné par une douleur qui a longtemps interloqué le staff médical liégeois et a nécessité l’intervention d’un spécialiste espagnol pendant le mois de novembre. Son retour à l’entraînement, il y a trois semaines, ne lui a quand même pas permis d’être repris pour le dernier déplacement à Courtrai, alors qu’il était en pleine possession de ses moyens. Le Portugais lui préfère, en effet, Collins Fai lorsque Sébastien Pocognoli n’est pas apte à tenir sa place.

À 22 ans, il n’a donc plus l’intention de faire le nombre à l’entraînement et veut chercher un nouveau défi. L’été dernier, l’Antwerp était très intéressé par son profil, mais s’était heurté aux désirs la direction principautaire. Elle a d’abord réclamé une indemnité de transfert à sept chiffres (complètement folle pour un élément en fin de contrat) avant de diminuer ses prétentions… de 90 % en apprenant les négociations entre les Anversois et Jelle Van Damme ! En vain, naturellement…

Corentin Fiore pourrait même ne pas attendre jusqu’à l’été pour quitter le Standard. Les dirigeants ont fait savoir à son entourage qu’il pouvait partir gratuitement dès ce mois de janvier. Une position qui restera à confirmer lorsque les candidats acquéreurs se manifesteront mais elle lui permettrait de se relancer un petit peu plus rapidement, lui qui n’a plus disputé la moindre rencontre officielle depuis la réception de Waasland-Beveren lors des derniers playoffs 2, le 25 avril 2017. Ces derniers mois, le joueur a eu des touches en Belgique et en Italie.

En attendant, le gaucher devrait se présenter, ce jeudi matin, au rendez-vous pour partir à Marbella et participer au stage hivernal organisé par le club.