Football

Trois Belges font partie de la liste des 30 prétendants au Ballon d'Or France Football 2017.

Par groupes de 5, France Football a dévoil" progressivement la liste des prétendants à la récompense finale. Parmi les 10 premiers se retrouvaient: Dries Mertens (attaquant - Naples), Sergio Ramos (défenseur - Real Madrid), Luis Suarez (attaquant - FC Barcelone), Jan Oblak (gardien - Atlético Madrid), Philippe Coutinho (milieu - Liverpool), N'Golo Kanté (milieu - Chelsea), Luka Modric (milieu - Real Madrid), Marcelo (défenseur - Real Madrid), Neymar (attaquant - PSG) et Paulo Dybala (attaquant - Juventus).

Robert Lewandowski (attaquant- Bayern Munich), Kevin De Bruyne (milieu-Manchester City), David De Gea (gardien-Manchester United), Edin Dzeko (attaquant-AS Rome) et Harry Kane (attaquant-Tottenham) ont été annoncé dans cette liste vers 14h.

En fin d'après-midi, les noms de Gigi Buffon (gardien-Juventus), Toni Kroos (milieu-Real Madrid), Sadio Mané (attaquant-Liverpool), Radamel Falcao (attaquant-Liverpool) et Antoine Griezmann (attaquant-Atletico Madrid) ont été dévoilés. 

Dans l'avant-dernière annonce, les noms de Lionel Messi (attaquant-Barcelone), Mats Hummels (défenseur-Bayern Munich), Karim Benzema (attaquant-Real Madrid), Edinson Cavani (attaquant-PSG) et Pierre-Emerick Aubameyang (attaquant-Dortmund) sont sortis. 

Les derniers noms dévoilés ont été ceux d'Eden Hazard (attaquant-Chelsea), Cristiano Ronaldo (attaquant-Real Madrid), Leonardo Bonucci (défenseur-Milan AC), Kylian Mbappé (attaquant-PSG) et Isco (milieu-Real Madrid).


Le record: 4 Diables nommés, en 1983

Dries Mertens, tout comme Thibaut Courtois, faisait partie des incertitudes, côté Belges, où l'on devrait retrouver Eden Hazard, Kevin De Bruyne et probablement Romelu Lukaku. Si les cinq joueurs se retrouvaient parmi les nommés, le record du nombre de Belges prétendant au titre individuel suprême de la planète foot serait battu. Pour l'instant, ce record date de 1983, lorsque Jean-Marie Pfaff avait pris la 6e place du scrutin final. Franky Vercauteren (11e), Eric Gerets (19e) et Erwin Vandenbergh (19e à égalité avec son compatriote) faisaient également partie des meilleurs, cette année-là. Notons qu'à l'époque, le ballon d'or récompensait le meilleur joueur européen et la concurrence était donc moins féroce qu'aujourd'hui.