Football

Thomas Meunier récupérera sa place sur le flanc droit lors du match face à l'Angleterre. 

Mais mardi dernier, il a certainement été le Diable Rouge le plus frustré en suivant l'élimination depuis les tribunes à cause de sa suspension. « C'était une réelle déception. Tu es dans l'ambiance et tu vois les supporters se charrier et tu as presque envie de te battre dans les tribunes (sourire). J'ai croisé les doigts pour qu'on égalise mais ça n'a pas marché. »

Un quotidien français a également prétendu qu'il était allé dans le vestiaire de la France après la rencontre. Une version qu'il ne confirme pas. « Je ne suis pas allé dans le vestiaire. C'est impossible, notamment à cause de la sécurité. J'ai croisé les joueurs dans le tunnel et j'ai échangé quelques mots avec mes équipiers parisiens, notamment avec Alphonse Areola », dit celui qui côtoie également Kylian Mbappé au PSG. « A Paris, je ne l'ai jamais vu perdre de temps comme il l'a fait contre nous en fin de match. C'était certainement une demande du staff technique. Kylian est super doué et j'espère qu'il n'a pas de mauvaise influence autour de lui. Si on parle encore de joueurs comme Ronaldo et Zidane, c'est aussi parce qu'ils avaient une attitude exemplaire. »

Samedi, le droitier virtonais veut absolument s'imposer contre l'Angleterre car il ne veut pas terminer ce tournoi par deux défaites. « Nous devons gagner, par respect pour tous ceux qui nous encouragent. Je veux aussi pouvoir dire que j'ai joué une Coupe du Monde et que j'ai terminé sur le podium car tout le monde ne peut pas afficher une telle réussite. Je n'ai pas envie de rentrer en Belgique pour fêter une double défaite. Non, nous devons gagner ! D'ailleurs, je ne pense pas que le coach va faire tourner son onze de base car lui aussi a une revanche à prendre après l'élimination contre la France. Je sais aussi que l'Angleterre veut cette troisième place mais nous sommes meilleurs. »

Cette rencontre lui tient d'autant plus à coeur qu'il est un vrai amoureux du foot anglais. « Je n'ai pas encore eu l'occasion de jouer contre l'Angleterre et ce serait un double plaisir de l'affronter et de la battre. Mais j'ai appris à aimer le foot grâce au foot. J'étais fan d'Alan Shearer, Paul Scholes ou encore Teddy Sheringham. J'ai été bercé par ce foot et Match of the Day est toujours mon émission préférée. »