Football Sa mise à l’écart à Lokeren doit constituer un déclic pour le droitier.

Vendredi dernier, Luis Pedro Cavanda apprenait qu’il n’avait pas besoin d’accompagner le groupe, le lendemain, à Lokeren. Une surprise, mais pas une sensation, tant le latéral avait déçu, trois jours plus tôt, sur la pelouse amstellodamoise, mêlant difficultés défensives et, surtout, attitude négative. "J’assumerai mes responsabilités", avait-il prévenu. Sur ce point, il a tenu parole car il n’a pas fait le moindre esclandre durant le week-end. Pas de message alambiqué sur les réseaux sociaux, pas de réponse aux provocations de certains supporters. Il s’est contenté de diffuser l’une ou l’autre vidéo sur Instagram le montrant à l’hôtel ou chez le dentiste.

Une question s’impose tout de même : cette histoire va-t-elle laisser des traces ? Théoriquement, il reprendra sa place dans le groupe élargi de Michel Preud’homme pour la venue de Saint-Trond mais cet épisode a démontré que l’ancien international n’avait pas encore relevé le défi qui se présentait à lui au moment d’acter son retour en bord de Meuse, l’an dernier.

1. PAS ENCORE ADOPTÉ PAR LES SUPPPORTERS

(...)