Football

Le maire de Kaliningrad, l’une des villes russes qui accueillent le Mondial 2018, a demandé à ses habitants de déserter la ville pendant la compétition et de "ne pas frapper" les supporters étrangers. 

Durant la Coupe du Monde, les habitants de Kaliningrad "doivent mettre de l’ordre dans les cours d’immeubles. Et il vaut mieux prévoir de quitter la ville pour aller se reposer à la campagne", a déclaré Alexandre Iarochouk. "La ville sera bondée, les déplacements seront difficiles, pratiquement interdits, sauf pour les navettes qui transportent les fans. J’appelle tout le monde à être accueillant, gentil, à ne frapper personne. Si vous parlez anglais, aidez les touristes, donnez-leur des conseils, discutez…" 

Située entre la Pologne et la Lituanie, Kaliningrad est une enclave russe sur les rives de la mer Baltique. Quatre matchs du Mondial doivent se jouer dans le tout nouveau stade de 35.000 places.