Football

L'AEC Mons a officiellement annoncé vendredi au cours d'une conférence de presse que Cedomir Janevski était le successeur d'Enzo Scifo au poste d'entraîneur du club. Il a signé un contrat jusqu'au 30 juin 2014, et débutera lundi.

Janevski, 52 ans, qui habite Bruges depuis 1989, a expliqué que son contrat de sélectionneur macédonien courait jusqu'au 30 novembre, mais qu'une clause lui permettait de s'en libérer dès maintenant moyennant le paiement d'une indemnité de rupture.

"Je suis donc entièrement libre dès maintenant", s'est-il réjoui. "Entraîner en Belgique a toujours été mon ambition, même si j'ai été obligé de m'expatrier depuis 2005 pour exercer mon métier. Je resterai habiter Bruges pour la scolarité des mes enfants. Je relève le défi de sauver Mons avec confiance car il me paraît jouable. Mais je respecte mon prédécesseur qui n'est pas forcément responsable de la situation. Je ne vais cependant pas sauver Mons tout seul. Je compte aussi sur l'engagement total des joueurs et de mes collègues du staff technique. On va se donner à 200 pc pour sortir le club de ce guêpier..."

"La D2, ce serait la mort de l'Albert", a estimé de son côté le président Dominique Leone. "Mais Janevski m'a inspiré confiance dès notre première rencontre. On ne devient pas par hasard sélectionneur national. Celà dit il nous faut aussi impérativement un stade digne de ce nom. Lisez ce qui est inscrit sur le macaron rouge que je porte au revers de mon veston: "Le stade, c'est capital !"...