Football Entre un nouveau défi au Barça ou au Real Madrid, une prolongation de prêt à l'Atlético ou un retour à Chelsea, Thibaut Courtois avait l'embarras du choix. Auteur d'une troisième saison trois étoiles sous le maillot des Colchoneros, le gardien des Diables rouges a vu sa valeur marchande exploser. Une situation qui mettait Chelsea dans l'embarras. En effet, les Blues devaient choisir entre le Belge et Petr Chec, lui aussi très bon cette saison.

A trente-deux ans, le Tchèque était le gardien le moins passé de la Premier League, avec seulement vingt-sept buts encaissés en tente-huit rencontres. Une perf' qui lui valait également de figurer parmi le XI de la saison 2013-2014. Dès lors, comment l'évincer au profit d'un concurrent plus jeune, dont il était sûr qu'il ne se contenterait pas d'un rôle de number two.

Une épineuse question à laquelle José Mourinho a apporté un élément de réponse dans une interview publiée par nos confrères de Marca. "Il n'y a pas d'histoire avec Courtois", a expliqué le Portugais, de retour à Chelsea en début de saison dernière. "Une fois le Mondial terminé, il revient à Stamford Bridge. Direct".Une déclaration on ne peut plus claire de la part du Mou, même si celui-ci n'indique toujours pas clairement évoluera en tant que titulaire entre les perches londoniennes. Y retrouvera-t-on Petr Cech, le vieux briscard casqué, mais toujours dans le move ? Ou Thibaut Courtois, le jeune loup aux crocs longs.

Ce dernier a de son côté déclaré qu'il ne se voyait pas dans une position de supersub. "Vu mon âge et ce que j'ai déjà accompli, je veux jouer. Etre sur le banc n'est pas la chose la plus agréable, évidemment", a-t-il dit aux médias britanniques présents au camp d'entraînement des Diables rouges. Avant de confirmer que lui et Mourinho avaient eu une entrevue en mai juste avant le match contre Barcelone. Toutefois, rien d'autre n'a filtré de la part d'un joueur qui ne souhaite pas évoquer son avenir dans l'immédiat. "Ce n'est pas le moment. Je suis au Brésil avec mon équipe nationale et nous nous concentrons sur la Coupe du monde, pas sur mon cas personnel", a-t-il déclaré. A vingt-deux ans, Courtois n'a donc que l'Algérie en tête.