Football

Le FC Porto peut-il rééditer son exploit de 2004 quand, à la surprise générale, il avait remporté la Ligue des champions douze mois après avoir triomphé en Coupe de l'UEFA ? Depuis, le club portugais n'a plus passé le cap des huitièmes de finale : élimination à ce stade de l'épreuve par l'Inter en 2005 et lanterne rouge de son groupe lors de la première phase en 2006. Leader de son championnat, Porto et sa colonie brésilienne veulent continuer l'aventure. Jesualdo Ferreira espère donc aller plus loin. Pour ce faire, il faudra briser le rêve de... Jose Mourinho, le coach qui a mené le club au paradis continental et qui veut faire de même avec Chelsea. "Porto est une équipe qui a une tradition européenne et de l'ambition. Ses joueurs méritent notre respect et ils l'ont", a expliqué le Portugais. "Est-ce que nous voulons aller en quarts ? Bien sûr. Est-ce que nous sommes confiants ? A 100 pc. Mais je répète que seule une bonne équipe de Chelsea pourra réussir face à Porto."

Ce retour au pays n'émeut pas seulement Mourinho chez les Blues. Les défenseurs Ricardo Carvalho et Paulo Ferreira ont eux aussi remporté la Ligue des champions avec Porto, avant de suivre leur entraîneur à Chelsea. Le gardien Henrique Hilario a, lui, été réserviste dans le club portugais durant quatre saisons (96-98 et 99-2001). L'entraîneur des gardiens de Chelsea, Silvino, a porté les couleurs du rival du Benfica, mais, comme technicien, il était déjà dans l'équipe de Mourinho à Porto, tout comme le préparateur physique Rui Faria. Les Anglais se souviennent qu'ils avaient perdu à Porto (1-2) en décembre 2004 en phase de poules pour le premier retour de Mourinho au Portugal. Chelsea enregistre le retour de blessure de Ballack mais est de nouveau confronté à des soucis en défense après que Boulahrouz se soit démis une épaule et a rejoint les Cole, Ashley et Joe, à l'infirmerie. Yves Ma Kalambay n'est pas du voyage au Portugal : notre compatriote est mobilisé pour le match de ce soir des... réserves, à Reading, dont il défend les filets.