Football La Nations League a beau revêtir un enjeu sportif moindre que le Mondial ou l'Euro, elle aurait tout de même pu renflouer les caisses de l'Union belge.

La Nations League distribue des primes de solidarité aux 55 nations qui y prennent part. Ainsi, les Diables étaient assurés de toucher au moins 1,5 million d'euros en tant que pensionnaire de Ligue A (contre 1 million, 750.000 et 500.000 euros pour les Ligue B, C et D). Mais la plupart des primes dépendaient forcément des résultats et, à ce titre, la défaite en Suisse coûte cher à l'Union belge.

Chaque vainqueur de groupe de Ligue A touchera en effet 1,5 million supplémentaire alors que les 2e et 3e de chaque groupe repartent bredouille. Et dans le cas de la Ligue A, le Final Four offre également d'importants avantages financiers: le vainqueur final touchera 4,5 millions, le finaliste 3,5 millions, le troisième 2,5 millions et le quatrième, qui aura pourtant perdu ses deux matches du mois de juin, touchera 1,5 million de plus !

En remportant son groupe 2, la Belgique aurait donc reçu 3 millions d'euros (1,5 pour sa première place, 1,5  au minimum pour son classement dans le Final Four). Et en cas de victoire finale en juin, le parcours des Diables aurait pu rapporter jusqu'à 6 millions de plus, au total.

Un coup dur quand on sait que la Fédération touchait ce pactole du bout des doigts à 0-2 avant de le voir s'envoler au fil des buts suisses. Mais on rappelle tout de même que la troisième place au dernier Mondial avait rapporté 20,3 millions d'euros.