Football
Rentré au Portugal, Ricardo Sa Pinto peut déjà compter sur l’intérêt du Maccabi Tel Aviv et du Panathinaikos.

Dimanche dernier à son arrivée à Charleroi, Ricardo Sa Pinto a le visage moins marqué, plus détendu. Il a abandonné le costume à l’éfigie du club pour une tenue civile plus décontractée. Un changement de look qui, après coup, pouvait augurer de ce qui allait se passer par la suite.

S’il affiche une plus grande sérénité, c’est que Ricardo Sa Pinto sait déjà de quoi son avenir sera fait. Il le savait même bien avant le coup d’envoi de ce choc wallon.

(...)