Football La venue de Maradona dans les vestiaires argentins risque de ne pas s'apparenter à une visite de courtoisie. Très remonté après la débâcle de ses couleurs face à la Croatie, la légende du football serait "furieux et déçu" et aurait exigé de rencontrer les joueurs avant le dernier match de la phase de groupe contre le Nigeria, rapporte la BBC.

Le vainqueur de la Coupe du Monde 1986 reproche un manque cruel d'autorité au sein du staff et de l'encadrement de son équipe nationale. Il s'est notamment montré très critique envers le président de la fédération argentine de football et le sélectionneur Jorge Sampaoli.

" Nous allons défendre notre honneur", a déclaré Maradona. On peut compter sur lui pour secouer une bonne fois Messi, Aguero, Di Maria et tous les autres. 

Suffisant pour se réveiller et saisir l'occasion de passer en huitièmes de finale?