Football

Les «Canaris» jouent sur deux tableaux. Ils déchanteraient donc s'ils se trouvaient fort dépourvus quand l'Europe sera venue. Ils ont assisté avec délectation à la démonstration des «gazelles» de Beveren face aux Lierrois: les revoilà à une unité des Anversois, mais toujours à sept de Lokeren, le détenteur de la troisième place, synonyme de qualification pour la Coupe de l'UEFA. Le chemin le plus court vers l'épreuve continentale passe donc assurément par le Kiel, ce soir.

Jamais encore présent en Coupe d'Europe, malgré un titre de vice-champion de Belgique en 1966 (Saint-Trond déclina l'invitation pour la Coupe des villes de foires) et quelques matches d'Intertoto, le club limbourgeois s'érigera en favori de ce duel. Le GBA, qui a désormais passé Lommel au classement et qui semble donc bien engagé dans la lutte pour le maintien, aura pourtant à coeur de sauver sa saison en allant au bout de son parcours, lui qui, alors qu'il était toujours Germinal Ekeren, avait brandi la Coupe en 1997, grâce à un beau succès sur le Sporting d'Anderlecht, après deux finales perdues (1995 contre le Club brugeois, 1990 face au FC Liège). Les «Canaris» ont, eux, une expérience malheureuse sur la dernière marche de l'épreuve, en 1971, face au... Beerschot (2-1), l'autre ancêtre du GBA, qui exhibait deux trophées dans sa vitrine...

A noter enfin que La Louvière affrontera bien Lommel mercredi au Tivoli, même si les Limbourgeois n'aligneront qu'une équipe composée d'espoirs et de juniors, qui défendront cependant vaillamment le score obtenu à l'aller...

© Les Sports 2003