Football

Marquez pas de chance pour Oleg Iachtchouk. Moins d'une semaine après avoir repris les entraînements collectifs, le joueur du Sporting a été contraint à passer sur le billard mercredi. Le Belge d'origine ukrainienne a subi une nouvelle intervention chirurgicale aux ligaments du genou gauche. Une opération qui a surpris tout le monde, y compris le principal intéressé: «Elle n'était pas programmée, confirme l'attaquant de 27 ans. Tout s'est décidé le matin même. Heureusement, tout s'est bien déroulé.»

Il n'empêche, Oleg Iachtchouk sera une nouvelle fois écarté des terrains: cinq semaines au minimum. «Lundi, je verrai mon médecin. Avec lui, nous déciderons du programme de revalidation pour les prochaines semaines.»

Oleg Iachtchouk est un habitué de l'infirmerie. Lors du second tour de la défunte saison, il a accumulé les pépins physiques. Tantôt malade, tantôt blessé, il n'a pas eu souvent la possibilité d'exprimer son talent sur le terrain. Son genou avait déjà fait parler de lui. En février, il souffrait d'une inflammation. Cinq mois plus tard, le club annonçait que l'attaquant était victime d'une «surcharge au genou conséquente à une haute intensité d'entraînements». A la reprise, début juillet, le staff médical se voulait pourtant rassurant: «Il n'y a rien d'inquiétant concernant l'état de santé d'Oleg.» Finalement, l'opération était inévitable. Une nouvelle saison difficile en perspective pour ce joueur décidément fragile? Depuis son arrivée en 1996, Oleg Iachtchouk a dû s'habituer à vivre des hauts et, surtout, des bas. Pour sa dernière saison sous contrat avec les Mauve et Blanc, il espérait être épargné par les blessures pour faire parler de lui. Ça commence mal...

Traoré avec le groupe

Oleg Iachtchouk pourrait donc être retiré de la liste que le Sporting a envoyée à l'UEFA pour son entrée en lice au deuxième tour préliminaire de la C 1. Seul Zane pourrait le remplacer puisqu'il est l'unique joueur du noyau à ne pas encore avoir été repris (excepté Mitu, suspendu). L'attaquant australien poursuit sa revalidation et s'entraîne individuellement pour augmenter sa force musculaire. Legear rencontre, lui, un problème au talon et passera un scanner aujourd'hui. Après Zewlakow mercredi, Traoré devrait reprendre les entraînements collectifs ce vendredi (deux séances sont programmées à 10h et à 14h30) mais il est trop tôt pour que le défenseur central burkinabé puisse disputer le match amical contre Lille (sur le terrain de Villeneuve-d'Ascq) demain soir.

© Les Sports 2005