Football

C'est ce que le docteur de la fédération belge, Kris Van Crombrugge, a déclaré mardi au journal Het Laatste Nieuws.

"Dès la prochaine saison, nous voulons démarrer une grande campagne de sensibilisation, avec pour but de convaincre chacun des 400.000 affiliés de l'utilité d'effectuer un examen cardiaque."

Le coût d'une telle visite chez un médecin sportif avoisine les 50-60 euros pour les parents. "Afin d'intervenir dans ces frais, l'Union Belge est actuellement à la recherche de sponsors privés ou de partenaires gouvernementaux. A terme nous espérons amener quelque 300.000 jeunes à passer un examen cardiaque", selon Van Crombrugge.

L'URBSFA a préféré s'abstenir d'appliquer l'obligation de ces tests par crainte d'un effet contraire.

"Si même des tout jeunes enfants sont obligés de se soumettre à un examen cardiaque, il est fort possible que certains parents considèrent même le football récréatif comme un sport dangereux et préfèrent laisser leurs enfants à la maison. Ce qui n'est pas l'intention, car la pratique du sport reste toujours plus sain que rester à la maison devant sa télévision ou son ordinateur", a conclu le médecin de la fédération.