Football Le Standard est passé à côté de son match à Bruges (3-0), comme les chiffres le confirment sans la moindre difficulté. Les Liégeois ont, dans l'ensemble, monopolisé le ballon (52 % de possession de balle au total) mais ils ont été incapables d'amener suffisamment de danger devant le but flandrien. Au-delà du simple constat de la faillite collective et individuelle, il faut chercher en profondeur les raisons de cet échec. Certes, le manque de concentration évoqué par Michel Preud'homme tient parfaitement la route, mais certaines statistiques montrent bien que plusieurs joueurs sont passés complètement à côté de leur sujet.